Intensité de pratique d'activité physique : définitions et commentaires

Les concepts d'intensité, de durée et de fréquence de pratique sont régulièrement utilisés dans le secteur de l'activité physique. Si la fréquence et la durée peuvent se définir et se conceptualiser assez aisément, il n'en est pas de même pour l'intensité, même si plusieurs unités de mesure peuvent la caractériser d'une manière très précise.

Un des problèmes majeurs, dans le cas de l'intensité, est le qualificatif utilisé lorsqu'on veut décrire le niveau d'effort (faible, moyen, etc.) déployé par un individu. Comment peut-on décrire, de manière assez « réaliste », la sensation associée à un niveau d'effort particulier?

C'est une entreprise assez difficile, mais elle demeure possible même si la perception associée à un effort donné peut varier d'un individu à l'autre. Donc, tout en demeurant conscient de cette difficulté, nous décrivons ci-après les définitions officielles proposées par les plus hautes autorités intervenant dans ce secteur. Nous utilisons le mot « définitions » au pluriel parce que, malheureusement, deux définitions du concept d'intensité sont utilisées en parallèles et il semble que l'on doive présentement s'en accommoder.

Le concept d’intensité de pratique est plus difficile à cerner que la fréquence de pratique et la durée par séance. Cependant, nous disposons de critères objectifs (% PAR, % FcR, % FcM, nombre de METs) et subjectifs (EPE) nous permettant de mieux « saisir » ce concept un peu plus abstrait ce qui, dans la majorité des cas, devrait répondre à nos interrogations. Quant au problème de l’existence de deux définitions en parallèle, il est peu probable qu’on ait des changements à court terme

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-49210-8

ISBN (imprimé): 

978-2-550-49209-2

Notice Santécom: