COVID-19 (SRAS-CoV-2) : Recommandations intérimaires pour la protection des travailleurs immunosupprimés

Depuis le début de la pandémie, plusieurs directives et recommandations ont été émises afin de protéger les populations les plus vulnérables d’une infection par le SRAS-CoV-2. Ces recommandations évoluent en fonction des nouvelles connaissances disponibles et de la situation épidémiologique (ex. : circulation du virus dans la communauté, caractéristiques des variants). Les présentes recommandations visent la protection des travailleurs immunosupprimés au Québec. À l’instar des versions précédentes, cet avis s’appuie sur la réponse formulée par l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux à l’égard des conditions d’immunosuppression considérées comme étant à risque élevé de complications de la COVID-19. Les données scientifiques disponibles au moment de la mise à jour sur l’efficacité réelle de la vaccination chez cette population sont aussi résumées dans cette version de l’avis.

Il importe de souligner que cet avis se veut un outil de référence pour soutenir les médecins dans l’évaluation de la vulnérabilité d’un individu au SRAS-CoV-2 et des mesures de protection additionnelles recommandées dans le cadre du travail. Conséquemment, le jugement du médecin traitant face à la vulnérabilité de son patient demeure essentiel et devrait avoir prépondérance.

Les recommandations pour les personnes avec maladies chroniques ont été publiées dans un avis distinct.

Finalement, cet avis ne comprend pas de recommandations particulières pour les travailleurs ayant des contacts domiciliaires avec des facteurs de vulnérabilité, mais se limite aux mesures applicables dans le cadre du travail pour les personnes vulnérables.

Recommandations intérimaires pour la protection des travailleurs immunosupprimés

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: