Sommaire des résultats de la surveillance laboratoire des souches de Clostridioides difficile d’acquisition nosocomiale et communautaire au Québec, 2018-2019

  • Entre le 1er avril 2018 et le 31 mars 2019, 2 889 cas d’infections à Clostridioides difficile (ICD) ont été déclarés au Québec.
  • La surveillance provinciale initiée en 2005 et visant la caractérisation moléculaire du C. difficile permet de suivre l'émergence potentielle d’autres génotypes, en plus de l’évolution du ribotype 027 associé au profil épidémique NAP1 (North American Pulsotype1).
  • Ce sommaire décrit les résultats de surveillance des souches de C. difficile des années 2018 et 2019.
  • En 2018, la surveillance des souches isolées de cas d’ICD acquises au cours d’une hospitalisation (catégories 1a et 1b, ICD-AH), s’est échelonnée du 7 janvier au 28 mai 2018. Tous les centres hospitaliers de la province ont été invités à faire parvenir au laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) un échantillon de selles des 10 premiers patients pour lesquels la recherche de toxines de C. difficile s’est avérée positive.
  • Les cas d’ICD d'acquisition communautaire (catégorie 3, ICD-AC) observés au Québec sont passés de 22,8 % en 2016-2017 à 25,9 % en 2018-2019. Ainsi, en 2019, la surveillance des souches de C. difficile a également consisté à comparer la nature et la fréquence des génotypes de C. difficile selon leur mode d’acquisition. Cette surveillance, menée entre le 6 janvier et le 25 mai 2019, a été réalisée sur les 5 premières souches de C. difficile isolées de selles des 5 premiers patients présentant une ICD-AC et des 5 premiers patients présentant une ICD-AH. Tous les centres hospitaliers ont été invités à y participer.

Parallèlement à l’incidence des ICD qui n’a de cesse de diminuer (4,6/10 000 jrs présence en 2016-2017; 4,38/10 000 jrs présence en 2017-2018 et 3,7/10 000 jrs présence en 2018-2019), le profil épidémique le plus prévalent au Québec (NAP1) est en nette diminution chez les ICD-AH avec une fréquence d’environ 60 % de 2005 à 2015, 20,5 % en 2018 et 14,4 % en 2019.

Au Canada, une forte diminution du taux d’ICD-AH a été observée au profit des ICD-AC. Au Québec, l’inclusion des souches d’ICD-AC à la surveillance de 2019 a permis de mettre en évidence un ribotype potentiellement hypervirulent préférentiellement associé à un mode d’acquisition communautaire, i.e. le ribotype 078. Ce ribotype pourrait participer à l’augmentation des cas d’ICD-AC qui sont passés de 22,8 % en 2016-2017 à 25,9 % en 2018-2029 au Québec.

Les laboratoires des centres hospitaliers ont reçu un rapport pour chaque prélèvement de selles soumis, incluant les résultats de culture, des profils toxigéniques et de génotypage.

Sommaire des résultats de la surveillance laboratoire des souches de Clostridioides difficile d’acquisition nosocomiale et communautaire au Québec, 2018-2019

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-87704-2

ISSN (électronique): 

2563‐1896