Proposition d’un plan de surveillance intégrée des virus transmis par les moustiques au Québec, 2020-2025

Plus d’une centaine d’arbovirus ayant le potentiel d’infecter les humains a été identifiée à l’échelle internationale. Les autorités de santé publique doivent donc cibler les arbovirus causant des infections les plus à risque de complications afin de déterminer lesquels devraient faire l’objet d’une surveillance. Au Québec, tout comme ailleurs en Amérique du Nord, les infections cliniques les plus fréquentes et les plus à risque de complication sont associées au virus du Nil occidental (VNO), suivies de celles liées aux virus du sérogroupe Californie. La province effectue également un « monitorage entomologique » les principales espèces de moustiques qui véhiculent des arbovirus exotiques tels que les virus du Chikungunya, du Zika et de la Dengue.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a mandaté l’Institut national de santé publique du Québec afin « d’élaborer un Plan de surveillance intégrée des arbovirus 2020-2025 » dont la mise en œuvre permettrait de suivre l’épidémiologie des arbovirus transmis par les moustiques au Québec et d’informer le public et les professionnels de la santé sur les risques d’acquisition de ces infections au Québec.

La présente proposition de plan contient onze recommandations qui se rattachent aux trois objectifs spécifiques de la surveillance suivants :

Objectif 1 : Maximiser l’apport de chaque composante du système de surveillance des arbovirus en intégrant les données issues de la surveillance humaine, animale et entomologique :

  • Recenser un portrait des méthodes existantes de caractérisation du risque et adapter le meilleur outil décisionnel disponible pour articuler les activités de surveillance au Québec;
  • Dresser un portrait des différentes espèces de moustiques circulant au Québec;
  • Articuler les activités associées à la surveillance animale et entomologique en fonction des risques, une fois l’outil décisionnel sélectionné et adapté au Québec;
  • Évaluer la performance du système de surveillance intégrée du VNO en vue d’optimiser ses composantes avant l’intégration des autres arbovirus;
  • Intégrer et centraliser les données provenant de l’ensemble des volets de la surveillance des arbovirus, suite à l’évaluation de la performance.

Objectif 2 : Dresser un portrait épidémiologique des maladies associées aux arbovirus chez l’humain :

  • Maintenir la surveillance humaine des cas d’infections associées au VNO, aux ETA et aux arbovirus exotiques, à travers le mécanisme des MADO et l’optimiser suite à l’évaluation de la performance;
  • Initier une réflexion sur l’harmonisation des définitions nosologiques au sujet des infections associées aux arbovirus et sur la pertinence et l’apport de la surveillance des cas d’infections asymptomatiques;
  • Renforcer la capacité des acteurs impliqués dans le volet humain de la surveillance des arbovirus, suite à l’évaluation et à l’optimisation du système.

Objectif 3 : Caractériser les risques d’acquisition des maladies à déclaration obligatoire d’origine infectieuse associées aux arbovirus chez l’humain :

  • Maintenir et optimiser la surveillance animale en fonction des objectifs établis par le MSSS;
  • Adapter la surveillance et le monitorage entomologique, en fonction des objectifs établis par le MSSS;
  • Optimiser la collecte d’informations sur le lieu d’acquisition probable des cas humains et animaux afin d’explorer et de soutenir le développement d’une cartographie du risque.

Cette proposition de plan de surveillance intégrée des arbovirus se démarque par l’acquisition de nouvelles connaissances, l’utilisation d’un outil décisionnel et par l’évaluation de la performance du système de surveillance intégrée du VNO. Ces propositions permettront au Québec d’articuler les activités de surveillance en fonction des risques et du caractère évolutif des arbovirus ainsi que d’optimiser chacune de ses composantes selon les objectifs visés et les interventions disponibles pour diminuer le fardeau des infections associées aux arbovirus, sur l’horizon 
2020-2025.

Proposition d’un plan de surveillance intégrée des virus transmis par les moustiques au Québec, 2020-2025

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-85486-9

Notice Santécom: