L'efficacité des stratégies de réglementation de la publicité et de la promotion alimentaires

La présente synthèse se centre sur la réglementation des techniques de communication persuasive, utilisées par les acteurs de l’industrie alimentaire pour promouvoir des aliments et des boissons de faible valeur nutritive. La réglementation de la publicité et de la promotion alimentaires constitue une option à la disposition des gouvernements désirant créer des environnements favorables à la saine alimentation. Les stratégies examinées dans la présente synthèse comprennent, aux échelles municipales et nationales, les dispositions légales ou réglementaires prescriptives comme les lois, les décrets ou les arrêtés qui sont développés, promulgués et mis en œuvre sous la responsabilité d’un gouvernement ou d’un organisme mandaté. Par opposition, les initiatives d’autorégulation sont portées par les acteurs de l’industrie alimentaire et n’ont pas force de loi. 

Les résultats des études consultées dans le contexte de cette synthèse des connaissances suggèrent que la réglementation de la publicité et de la promotion alimentaire représente une stratégie prometteuse. Les principaux constats réalisés sont les suivants :

  • Les réglementations implantées à l’échelle nationale ou municipale, obtiennent dans l’ensemble des résultats supérieurs à ceux obtenus par les initiatives d’autorégulation;
  • On observe que la réglementation peut produire des effets bénéfiques en réduisant l’exposition des enfants à la publicité et à la promotion des aliments et des boissons de faible valeur nutritive, en limitant la puissance de persuasion des techniques utilisées, mais aussi en modifiant favorablement les comportements alimentaires ou d’achat, et potentiellement, en diminuant les taux de surpoids des populations visées;
  • La réglementation de la publicité et de la promotion alimentaire est compatible avec une approche environnementale, puisqu’elle modifie l’environnement médiatique (télévision, radio, médias sociaux) et commercial, ainsi que les milieux de vie des personnes. Cette modification à l’environnement médiatique peut diminuer la pression à la surconsommation d’aliments et de boissons de faible valeur nutritive;
  • L’application sous-optimale de la réglementation, le recours à des stratégies de contournement ou l’adaptation des acteurs de l’industrie aux réglementations (p. ex. : promotion d’une variante plus saine d’une marque offrant majoritairement des produits de faible valeur nutritive), ainsi que la commercialisation transfrontalière représentent les principaux obstacles à l’efficacité des réglementations évaluées;
  • La définition de chacun des paramètres réglementaires (p. ex. : médias et techniques couvertes) joue un rôle significatif dans l’efficacité des réglementations. Une couverture élargie offre un potentiel d’impact plus important;
  • L’acceptabilité sociale de la réglementation est démontrée et apparaît plus élevée lorsqu’elle vise plus particulièrement la protection des enfants.
L'efficacité des stratégies de réglementation de la publicité et de la promotion alimentaires

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-84535-5

Notice Santécom: