Favoriser les interventions sur les saines habitudes de vie en milieu municipal : besoins des professionnels de la santé publique

Cette évaluation porte sur les besoins de soutien et de formation des professionnels impliqués dans la promotion des saines habitudes de vie en milieu municipal. Des entrevues de groupe semi-dirigées auprès de 66 participants en provenance de 10 centres de santé et de services sociaux (CSSS) et de 6 directions régionales de santé publique (DRSP) ont fait ressortir que :

  • Il est indispensable de travailler en partenariat plus étroit avec les acteurs municipaux pour l’atteinte des objectifs de santé publique.
  • La capacité de soutenir les municipalités dans le domaine des saines habitudes de vie s’avère un enjeu très actuel pour les équipes de santé publique.
  • Le déploiement d’une stratégie de soutien des municipalités se vit à échelle variable au Québec : certains milieux sont plus proactifs que d’autres.
  • L’intervention en appui aux municipalités dans le domaine des saines habitudes de vie est influencée par quatre (4) grandes catégories de facteurs ayant trait :
    • à la place accordée à la prévention et aux saines habitudes de vie dans la société;
    • au fonctionnement des organisations de santé publique;
    • au fonctionnement des municipalités;
    • à la qualité des interactions entre les acteurs de santé publique et des municipalités.
    • Ces facteurs s’influencent mutuellement et réclament des interventions systémiques pour que les professionnels se sentent à l’aise et bien outillés pour exercer leur rôle.
    • L’intervention en milieu municipal requiert des compétences spécifiques en matière :
      • d’influence et de mobilisation des municipalités;
      • d’expertise de contenu en santé publique;
      • de création et de maintien des liens de collaboration avec les acteurs du milieu;
      • d’accompagnement des milieux locaux : les CSSS et les municipalités.
    • L’ensemble des participants ont verbalisé avoir un besoin de soutien accru dans leur travail auprès des municipalités. La formation, l’accès à des outils, le coaching-mentoring, le travail en réseau et la production de connaissances sont au nombre des moyens proposés afin de mieux les soutenir.
    • Selon les participants, le déploiement d’une stratégie de soutien devrait prioritairement comprendre :
      • la mise sur pied d’une démarche de planification pérenne des actions et qui mise sur les acquis faits au Québec ces dernières années en matière de saines habitudes de vie;
      • la nécessité de mieux définir les rôles et les responsabilités des acteurs de santé publique ainsi que des municipalités, et ce, dans une perspective de coconstruction;
      • la nécessité que les acteurs en santé publique (le ministère de la Santé et des Services sociaux et les DRSP) puissent exercer un leadership accru auprès des acteurs municipaux ou de leurs représentants;
      • la consolidation des capacités d’agir des CSSS et des DRSP.
  • Une analyse transversale des dimensions à l’étude a également permis de dégager quatre cas de figure qui informent sur la manière de mieux répondre aux besoins de soutien et de formation des professionnels de santé publique, et ce, en fonction des particularités des organisations dans lesquelles ils évoluent.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-73756-8

Notice Santécom: