Stratégie d'invitation et taux de participation à la mammographie de dépistage - Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) 1998-2000

Dans le cadre du Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS), la stratégie d'invitation, utilisée dans le but de favoriser la participation à la mammographie de dépistage chez les femmes de la population cible (50-69 ans), consiste à envoyer une lettre personnalisée d'invitation. Cette lettre peut être suivie d'une lettre de relance si aucune mammographie de dépistage n'est effectuée dans un délai de deux mois. La présente étude vise à évaluer l'influence de cette stratégie d'invitation sur le taux de participation à la mammographie de dépistage.

Le système d'information du PQDCS a permis d'obtenir les informations nécessaires à cette analyse. Entre mai 1998 et juin 2000, une lettre personnalisée d'invitation, suivie ou non d'une lettre de relance, fut envoyée à une cohorte de femmes résidant dans onze régions de la province de Québec. Le taux mensuel observé de mammographies de dépistage faisant suite à l'envoi de la lettre personnalisée d'invitation a été calculé pour les femmes de cette cohorte. Le taux mensuel attendu de mammographies de dépistage a été estimé en s'appuyant sur l'étude d'une population de femmes de 50 à 69 ans, éligibles au PQDCS, n'ayant pas reçu la lettre personnalisée d'invitation.

Comparativement aux taux attendus de mammographies de dépistage, les taux observés ont augmenté substantiellement suite à l'envoi de la lettre personnalisée d'invitation, avec deux pics, l'un entre le premier et le deuxième mois et l'autre entre le troisième et le quatrième mois. À ces deux moments, les rapports des taux observés aux taux attendus sont respectivement de 3,05 et 2,23. De plus, l'augmentation du taux de mammographies est observée jusqu'à dix mois suivant l'envoi de la lettre personnalisée d'invitation. Selon le modèle de Cox, le rapport ajusté pour l'âge et la région des taux observés de mammographies de dépistage aux taux attendus, dans les douze mois suivant l'envoi de la lettre personnalisée d'invitation, est de 2,10 (IC 95 % : 2,07, 2,12).

Douze mois après l'envoi de la lettre d'invitation, 30 % des femmes ont subi une mammographie de dépistage comparativement à 20 % en l'absence de lettre. Le rapport des pourcentages cumulatifs est égal à 1,49, mais varie de 1,40 à 1,76 selon l'âge, le maximum étant atteint pour le groupe d'âge de 65-69 ans. Ce rapport varie également d'une région à l'autre : un minimum de 1,35 pour la région de Montréal-Centre et un maximum de 3,08 pour la région de l'Outaouais.

La lettre personnalisée d'invitation, suivie ou non d'une lettre de relance, s'est révélée être une stratégie efficace pour augmenter la participation à la mammographie de dépistage dans le cadre du PQDCS, pour tous les groupes d'âge et pour toutes les régions.

Auteur(s): 

Comité: 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (imprimé): 

2-550-41127-7

Notice Santécom: