Rapport d'analyse sur le déploiement du Programme national de santé publique (PNSP) : perspective sociohistorique et d'innovation

Cette analyse adopte une double perspective, sociohistorique et d'innovation, afin d'apporter un éclairage sur la contribution du Programme national de santé publique (PNSP) à l'évolution de la santé publique au Québec et sur les enjeux auxquels il est confronté. Elle s'adresse en particulier aux acteurs de santé publique, mais plus largement aux décideurs, gestionnaires et professionnels qui exercent un rôle dans la planification, l'organisation et l'évaluation des services aux différents paliers du système de santé et de services sociaux (SSS).

Les résultats confirment l'influence favorable du PNSP dans l'évolution du secteur de la santé publique au Québec. Depuis son adoption en 2003, il a permis de consolider le champ d'action et les pratiques par 1) le déploiement d'une offre de services commune sur tout le territoire, 2) la valorisation de la pratique fondée sur les données probantes, 3) la clarification des rôles et des responsabilités dans l'action et 4) la légitimation et la protection d'un certain périmètre financier pour le secteur.

En dehors du secteur de la santé publique, l'appropriation du PNSP demeure encore fragile, surtout au palier local. C'est pourquoi sa contribution spécifique au renforcement de la prévention clinique et de l'action intersectorielle locale apparaît plus limitée. Renforcer la prévention clinique et les efforts intersectoriels sur les déterminants de la santé constituent encore deux défis majeurs à surmonter afin d'accroître l'efficacité de l'action de la santé publique.

Les répondants signalent plusieurs facteurs qui ont pénalisé le PNSP dans sa mise en oeuvre, dont la difficulté 1) de parvenir à une vision et une compréhension des objectifs qui soient plus largement partagées, 2) de formuler les cibles, les stratégies et les actions en termes suffisamment clairs et opérationnels pour les acteurs de terrain et 3) de mobiliser les capacités professionnelles et organisationnelles requises.

Afin d'accroître l'appropriation du prochain PNSP et ainsi ses retombées, trois catégories d'enjeux devront être considérées :

  1. la vision : l'importance de bien clarifier le but recherché et la place que doit occuper le PNSP dans le contexte actuel du système SSS et de s'assurer que cette vision soit portée par des acteurs d'influence à tous les paliers de gouverne, notamment les directeurs et les gestionnaires qui ont la possibilité de jouer un rôle décisif en termes de légitimation, de leadership et de mobilisation;
  2. l'instrumentation : l'importance de définir les composantes du PNSP avec le souci de faciliter son intégration au cœur des pratiques intra et inter sectorielles en portant une attention 1) à la cohérence entre le PNSP et les autres dispositifs de gouverne existants (projet clinique, ententes de gestion, etc.), 2) à la compatibilité avec les différents contextes de pratiques (rôles, responsabilités, ressources, etc.), 3) à la clarification de l'espace d'autonomie pour l'adaptation régionale et locale en termes de priorisation et d'expérimentation et 4) à la simplicité de compréhension et de traduction opérationnelle des cibles, des stratégies et des actions identifiées;
  3. les capacités de mise en œuvre : l'importance de favoriser le développement des capacités professionnelles et organisationnelles aux différents paliers, en particulier les compétences nécessaires pour maîtriser le nouveau PNSP, réaliser les adaptations régionales et locales nécessaires et soutenir activement sa mise en œuvre. Dans ce contexte est aussi requise une meilleure compréhension des moyens de faire évoluer les organisations du système SSS pour que la mission préventive soit plus solidement portée dans le quotidien de la pratique.

À la lumière des résultats, enfin, il ressort que trois défis particuliers devront être relevés par les décideurs impliqués dans le processus de renouvellement du PNSP :

  1. définir une offre de services commune qui est malgré tout ouverte à l'adaptation aux réalités des contextes et à l'innovation émergeant du terrain;
  2. décliner opérationnellement à travers des cibles et des objectifs une vision élargie de la santé publique, sensible à l'ensemble des déterminants de la santé, tout en étant réaliste par rapport aux capacités de les atteindre;
  3. enrichir la dynamique participative, de collaboration et d'amélioration continue autour du PNSP tout en inscrivant celui-ci au cœur des mécanismes de gouverne, d'imputabilité (responsabilités) et de reddition de comptes formelle.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-71676-1

Notice Santécom: