Programmation 2000 - 2001

L’Institut national de santé publique du Québec(INSPQ), créé en 1998, a pour mission principale de soutenir le ministre de la Santé et des Services sociaux (MSSS) et les régies régionales de la santé et des services sociaux dans l’exercice de leur mission en santé publique. Il a également le mandat de fournir des services spécialisés de santé publique en toxicologie, microbiologie et physico-chimie à l’ensemble du réseau de la santé et des services sociaux.

La programmation de départ de l'INSPQ s'inscrit dans la continuité et la poursuite de multiples travaux initiés par de nombreux experts œuvrant auparavant au sein soit de comités d'expertise provinciaux et de groupes de travail ministériels, soit du Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ), du Centre de toxicologie du Québec (CTQ), du Centre anti-poison du Québec (CAPQ) et du Centre d'expertise en dépistage (CED).

Les activités de l’Institut se traduisent sous diverses formes, soit des services de conseil et d’assistance, des activités de recherche, d’évaluation, de formation, d’information et de coopération internationale, sans oublier les services de laboratoires spécialisés. La programmation a été définie avec les organisations partenaires du réseau de santé publique, le milieu de l’enseignement et de la recherche et de multiples partenaires intersectoriels. Les actions de santé publique concernent tous les déterminants de la santé et du bien-être et, de ce fait, le travail en partenariat s’impose comme une condition essentielle de leur succès. Par ailleurs, les experts oeuvrant à l’Institut maintiennent des activités au sein de leur organisation d’origine, assurant du même coup l’arrimage avec les besoins et attentes du milieu. Cette façon de coordonner l’expertise de santé publique exige certes au démarrage un degré élevé de concertation, mais qui constitue, par la suite, un investissement de grande rentabilité.

Les travaux de l’Institut étant, par définition, complémentaires aux programmations du ministère de la Santé et des Services sociaux et à celles des régions, ils ne fournissent pas une vision d’ensemble où la séquence et l’enchaînement des activités conduisent à l’atteinte d’objectifs de santé, objectifs de santé dictés par la Politique de la santé et du bien-être du Québec, les Priorités nationales de santé publique du Québec ainsi que par les travaux de la Table de coordination nationale en santé publique.

Le document actuel représente donc une liste détaillée des projets initiés à l’Institut en 2000-2001 avec l’identification des personnes et organisations impliquées. Les centres d’expertise et laboratoires transférés à l’Institut ont, cependant, une majorité de services menés sur une base permanente depuis bien avant cette date. La programmation est aussi constamment enrichie de nouveaux collaborateurs et, selon les dossiers, la réalité est déjà rendue plus loin que ce qui est affiché. La programmation est présentée selon les domaines d’expertise et les fonctions de l’INSPQ, ce qui reflète également l’organisation de ses directions scientifiques. Cette forme de présentation n’aura pas le mérite de faire ressortir les nombreux dossiers où collaborent, dans une approche intégrée, les différentes directions de l’Institut.

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (imprimé): 

2-550-37303-0

Notice Santécom: