Ensemble pour la prévention de la maladie de Lyme

Photo : © Karl Forest-Bérard

L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) jumelle son expertise à celle de Conservation de la nature Canada (CNC) afin de déployer un projet de « formation de formateurs » sur la maladie de Lyme et sur la collecte autonome des tiques dans les parcs de la Montérégie, de l’Estrie, de la Mauricie-Centre-du-Québec et de l’Outaouais. Ce projet initié par l’INSPQ et financé par le Fonds du programme de maladie infectieuse et de changements climatiques de l’Agence de santé publique du Canada, s’inscrit en réponse à la progression de la maladie de Lyme depuis plusieurs années au Québec.

Un effet boule de neige

Au mois de mai, une quinzaine de personnes ont été formées sur les risques et les mesures de prévention en lien avec la maladie de Lyme. Grâce à ce projet, elles peuvent à leur tour sensibiliser les travailleurs, les bénévoles, les visiteurs et les randonneurs qui évoluent dans les environnements les plus exposés. C’est aussi une opportunité en or pour bonifier les données de surveillance entourant cette maladie, en outillant le personnel des parcs à la collecte autonome et sécuritaire des tiques. Les tiques collectées seront ensuite analysées par le Laboratoire de santé publique du Québec et les résultats seront intégrés dans les rapports de surveillance de l’INSPQ, qui soutiennent notamment la prise de décision des autorités de santé publique.

Un défi de longue haleine

L’augmentation des cas de maladie de Lyme s’explique notamment par les changements climatiques puisque l’adoucissement du climat permettrait aux tiques de survivre l’hiver et de se développer plus facilement. Face à ce constat, il est primordial de mettre en place des projets novateurs pour s’adapter à cette nouvelle réalité. Ce projet est un pas dans la bonne direction. Dans cette optique, CNC met à la disposition de l’INSPQ ses terrains et son expertise en matière de connaissance des milieux naturels. Ensemble, les deux organisations planifient des activités de formation, de sensibilisation et de collectes de tiques jusqu’en octobre. Ultimement, ce programme de formation pourrait être déployé dans les parcs à l’échelle du pays.

La maladie de Lyme

Pour plus d’information sur la maladie de Lyme et les mesures préventives à observer : quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/maladie-de-lyme

Pour plus d’information sur la surveillance de la maladie de Lyme : www.inspq.qc.ca/zoonoses/maladie-de-lyme

Catégories: