Impact des maladies chroniques sur la prescription des antibiotiques selon les guides cliniques dans la communauté

Entre avril 2010 et mars 2017, les enfants traités pour une infection courante recevaient un antibiotique recommandé dans les guides cliniques provinciaux au moins 88 % du temps. Les enfants asthmatiques recevaient un peu moins souvent des ordonnances concordantes (3 % moins souvent tout au plus), lorsque comparés aux enfants sans diabète, maladie respiratoire ni trouble mental.

Entre 2010 et 2017, chez les adultes avec une infection courante, le choix de l’antibiotique concordait au moins 73 % du temps avec les guides en vigueur, sauf pour les pharyngites où la concordance était moindre. La prise en compte des dosages a abaissé les proportions de concordance, généralement sous les 50 %. Les ordonnances concordaient entre 2,4 % et 20,4 % moins souvent avec les guides cliniques en présence de diabète, troubles mentaux, maladies respiratoires ou cardiovasculaires, comparé aux individus n’ayant aucune de ces maladies chroniques.

La fréquence des ordonnances non concordantes peut probablement être réduite. Un accompagnement des cliniciens dans la prescription d’antibiotiques en cas de maladies chroniques pourrait être utile, mais celles-ci n’expliquent qu’une petite part de la non-concordance constatée.

Impact des maladies chroniques sur la prescription des antibiotiques selon les guides cliniques dans la communauté

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Collection: 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-92547-7

ISSN (électronique): 

1922-1762

Notice Santécom: