Maurice Poulin

  • 25 novembre 2015
    • Le bruit environnemental, défini comme le bruit émis par toutes sources excluant celles en milieu de travail, est répandu et constitue un risque à la santé et à la qualité de vie de la population.
    • La recension de la documentation scientifique montre que le bruit est un enjeu de santé publique qui peut avoir de multiples conséquences tant physiques que psychosociales. Le bruit environnemental peut être source de troubles du sommeil, problèmes d’apprentissage en milieu scolaire, maladies cardiovasculaires, nuisance (gêne, dérangement), perte auditive et acouphènes.
    • Le bruit environnemental est source de plaintes et de poursuites, révélant des problèmes d’acceptation sociale. Ces réactions citoyennes témoignent des divergences au sein de la société, notamment dans...
  • 27 mars 2013

    Le programme Pour une maternité sans danger (PMSD), dispositif de protection de la maternité vis-à-vis des risques professionnels, a été implanté en 1981 au Québec et a connu une période de croissance progressive puis une stabilisation depuis 2005. Entre 46 et 47 % des travailleuses ont recours au programme chaque année. Une évaluation de ce programme a été commanditée par la Table de coordination nationale en santé publique (TCNSP) et la Table de coordination nationale de santé publique et la Table de concertation nationale en santé au travail (TCNSAT).

    Le projet s'articule autour de 4 objectifs : (1) décrire et comparer les différents processus organisationnels de traitement des demandes PMSD dans l'ensemble des équipes de la province; (2) évaluer le coût des processus,...

  • 22 décembre 2009

    Les recommandations formulées dans le présent document proviennent d'avis d'experts et se fondent sur l'épidémiologie et les connaissances actuelles sur la souche émergente de la grippe A(H1N1) 2009. Elles tiennent compte de celles produites par le Comité sur les infections nosocomiales, rédigées pour les milieux de soins, et de celles des Centers for Disease Control and Prevention, adaptées aux soins dentaires. Elles tiennent également compte des travaux et des recommandations de l'Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et sécurité du travail qui portent spécifiquement sur les bioaérosols en cabinet dentaire. Ces recommandations pourraient être révisées au besoin, en fonction de l'évolution de la situation épidémiologique.

    Le contexte pandémique actuel de même...

  • 27 novembre 2009

    Les recommandations formulées dans le présent document proviennent d'avis d'experts et se fondent sur l'épidémiologie et les connaissances actuelles sur la souche émergente de la grippe pandémique A(H1N1) 2009. Elles se basent également sur les connaissances actuelles des risques pour les femmes enceintes atteintes d'une infection par le virus de la grippe saisonnière et des pandémies antérieures. De plus, elles tiennent compte des recommandations de différents organismes internationaux et de la littérature pertinente. Ces recommandations si acceptées prennent effet et sont valides pour toute la durée épidémique décrite dans le présent document.

    L'émergence de la grippe pandémique A(H1N1) 2009 met en évidence la nécessité de se questionner sur les mesures à mettre en place pour...

  • 4 septembre 2009

    Les recommandations formulées dans le présent document proviennent d’avis d’experts et se fondent sur l’épidémiologie et les connaissances actuelles sur la souche émergente de la grippe pandémique (H1N1) 2009. Elles se basent également sur les connaissances actuelles des risques pour les femmes enceintes atteintes d’une infection par le virus de la grippe saisonnière et des pandémies antérieures. De plus, elles tiennent compte des recommandations de différents organismes internationaux et de la littérature pertinente. Ces recommandations si acceptées prennent effet et sont valides pour toute la durée épidémique décrite dans le présent document.

    L’émergence de la grippe pandémique (H1N1) 2009 met en évidence la nécessité de se questionner sur les mesures à mettre en place pour...

  • 15 septembre 2005

    In 1997, in light of international developments with respect to asbestos, the ministère de la Santé et des Services sociaux (Québec's department of health and social services) set up the Comité aviseur sur l'amiante (asbestos advisory committee) to make recommendations concerning appropriate measures for informing the public about the asbestos situation in Québec and protecting public health in this regard. To carry out this mandate, the committee conducted a number of studies. These were synthesized in three documents that may be consulted on the website of the Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) (De Guire et al., 2003; Lajoieet al., 2003; De Guire & Lajoie, 2003).

    In 2002, the Québec government adopted a Politique d'...

  • 15 septembre 2005

    En 1997, un Comité aviseur sur l'amiante a été mis sur pied par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec compte tenu des développements internationaux dans le dossier de l'amiante. L'objectif de ce Comité était de faire des recommandations concernant les mesures appropriées d'information de la population et de protection de la santé publique à mettre en œuvre en rapport avec la situation de l'amiante au Québec. De nombreux travaux ont été effectués pour répondre à ce mandat. Ils ont été synthétisés dans trois documents qui peuvent être consultés sur le site Internet de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) (De Guire et al., 2003; Lajoie et al., 2003; De Guire et Lajoie, 2003).

    En 2002, le gouvernement du Québec a adopté une...

  • 29 juin 2005

    Depuis sa création en 1998, les experts de l'Institut ont développé ou ont collaboré à l'organisation de nombreuses formations. Malgré la préoccupation de l'Institut quant à l'assurance de la qualité, le concept et les critères de qualité appliqués aux activités de formation étaient mal définis. D'autre part, peu d'activités étaient certifiées par une autorité d'agrément ou de certification reconnue.

    Affiche présentée au 10e Colloque du Conseil de l'éducation médicale continue du Québec, St-Sauveur, Canada, 2 et 3 juin 2005.

  • 20 septembre 2004

    Dans sa mission, l’Institut national de santé publique du Québec s'est donné pour mandat la transmission et la mise à profit des connaissances et de l’expertise dans le champ de la santé publique incluant les services spécialisés de laboratoire et de dépistage. D’un point de vue légal, l’Institut détient la reconnaissance d’un établissement d’enseignement en vertu de l’article 7.6 de la loi favorisant le développement de la formation de la main d’oeuvre. La reconnaissance explicite de ce mandat est actualisée par la présence d’une coordonnatrice de la formation relevant de la Direction de la planification, de la recherche et de l’innovation.

    La direction est à développer un programme d’assurance qualité pour la fonction formation. Ce programme comprendra un ensemble de...

  • 1 juin 2004

    Un premier cas de bérylliose chronique attribuable à une exposition professionnelle a été découvert en 1998 dans la province de Québec. À la suite de cet événement, le réseau québécois de la santé et des services sociaux, la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) et leurs partenaires ont entrepris la mise en place d’interventions visant l’identification des établissements où on retrouve du béryllium et l’évaluation des expositions des travailleurs dans ces établissements. Les résultats préliminaires de cet inventaire révélaient qu’il existe plusieurs établissements au Québec où des travailleurs sont exposés ou potentiellement exposés au béryllium. Ce constat a alors amené la CSST et ses partenaires à mettre en branle des interventions de réduction de l’exposition à...

Pages

S'abonner à Maurice Poulin