Magalie Canuel

  • 12 mars 2015

    Le principal facteur associé au cancer de la peau est l’exposition au rayonnement ultraviolet (UV). Le soleil est la principale source de rayons UV à laquelle est exposée l’humain. Le rayonnement UV se subdivise en rayons UVA, UVB et UVC. Les rayons UV qui atteignent la terre sont des UVA (environ 95 %) et des UVB (environ 5 %) tandis que les rayons UVC sont entièrement bloqués par la couche d’ozone stratosphérique.

    Les rayons UV ont des effets sur la peau qui diffèrent selon la longueur d’onde des rayons. Un des effets visibles des rayons UVA est le bronzage qui apparait de 48 à 72 heures après l’exposition. Une exposition excessive aux rayons UV peut occasionner des coups de soleil majoritairement causés par les rayons UVB. Les effets à long terme associés à l’exposition aux...

  • 11 mars 2015

    L'exposition au rayonnement ultraviolet (UV) est le principal facteur associé au développement de cancer de la peau. Connaître les croyances et les comportements des adolescents à l'égard du soleil, de même que leur utilisation des appareils de bronzage permet d'orienter les actions de prévention dans ce domaine. Le but de la présente étude est d'estimer la prévalence de l'adoption de ces comportements et de documenter les croyances chez les adolescents au Québec.

    Ce rapport s'adresse aux intervenants du réseau de la santé et des services sociaux et aux acteurs qui agissent en prévention du cancer de la peau.

    Principaux constats

    La protection solaire varie selon l'âge, le sexe et l'origine ethnique

    L'adoption de mesures de protection...

  • 14 avril 2014

    Deux indices mesurant l'adoption de comportements proenvironnementaux ont été créés dans un rapport précédent. Ils permettaient de comparer les provinces canadiennes entre elles, en 2007, sur l'adoption de ces comportements (Canuel et al., 2012). Dans la présente étude, des indices similaires ont été créés et permettent de suivre l'évolution de l'adoption de comportements proenvironnementaux de 2007 à 2011.

    Dans cette étude, les comportements proenvironnementaux sont définis comme les actions qui contribuent à la préservation de l'environnement. L'adoption de comportements proenvironnementaux diminue l'impact anthropique sur l'environnement et les effets sanitaires qui y sont liés.

    Les données de l'Enquête canadienne sur les ménages et l'environnement (EME) de...

  • 15 juillet 2013

    L'adoption de comportements proenvironnementaux diminue l'impact anthropique sur l'environnement et les effets sanitaires qui y sont liés. Le suivi temporel de ces comportements suscite donc un intérêt pour la surveillance sanitaire, tout particulièrement dans un contexte de changements climatiques. Au Canada, certains de ces comportements font l'objet d'une enquête biennale : l'Enquête canadienne sur les ménages et l'environnement (EME). La présente étude vise à développer un indice de comportements proenvironnementaux à partir des résultats de cette enquête développée par Statistique Canada pour répondre aux besoins de l'initiative « Indicateurs canadiens de durabilité de l'environnement ».

    L'EME de 2007 portait sur 12 thématiques (p. ex., l'énergie, la conservation de l'eau...

  • 6 février 2013

    Les activités de surveillance des éclosions d’origine hydrique ont permis de faire des bilans périodiques depuis 1989. Ce texte présente des statistiques issues de l’analyse des données d’éclosions des maladies d’origine hydrique de janvier 2010 à décembre 2011. Les éclosions sont colligées en jumelant trois sources de données indépendantes : les signalements reçus par les directions de santé publique (DSP), le registre « ÉCLOSIONS » du fichier des maladies à déclaration obligatoire (MADO) ainsi que le registre des toxi-infections alimentaires du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ). La méthodologie utilisée est présentée dans le rapport qui couvre la période 2005 à 20071 et elle n’a pas été modifiée par la suite.

  • 15 juin 2012

    Les effets des contaminants de l'air sur la santé sont maintenant établis et reconnus même s'ils sont complexes à démontrer sur le plan scientifique. La pollution de l'air est un facteur important, notamment parce qu'une proportion élevée de la population, principalement en milieu urbain, y est exposée de manière quotidienne. C'est pour cette raison que la réduction des problèmes de santé reliés à la pollution de l'air a été retenue comme l'un des objectifs du Programme national de santé publique 2003-2012. Le présent document a été préparé par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) conjointement avec le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs du Québec (MDDEP). Les objectifs de ce rapport sont d'améliorer la compréhension globale de la...

  • 22 mai 2012

    La rhinite allergique est une maladie consécutive à une exposition à des allergènes qui causent une inflammation de la muqueuse nasale. Les principaux symptômes sont observés au nez (p. ex., éternuements, écoulement nasal), à la gorge (picotements) et aux yeux (p. ex., larmoiements). La rhinite allergique saisonnière (souvent appelée rhume des foins) se caractérise par des symptômes qui surviennent à certaines périodes seulement, tandis que la rhinite allergique persistante (per annuelle) se distingue par des symptômes fréquents et non saisonniers. Les symptômes de la rhinite allergique saisonnière sont souvent causés par des allergènes provenant de l'air extérieur, généralement transportés par le vent (p. ex., pollens), alors que ceux de la rhinite allergique persistante sont souvent...

  • 31 octobre 2011

    En 1998, le Comité conjoint sur l'exposition aux rayons ultraviolets et le bronzage artificiel émettait des recommandations visant à réglementer l'utilisation des appareils de bronzage artificiel au Québec. Il déconseillait d'abord la pratique du bronzage naturel et artificiel à la population. En outre, il recommandait au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) d'évaluer la faisabilité d'interdire la diffusion par les salons de bronzage de toute publicité qui associe le bronzage artificiel à l'absence de risque, à un éventuel effet bénéfique pour la santé de même qu'à la préparation de la peau pour les vacances ou en vue de s'exposer au soleil. Finalement, ce comité suggérait la délivrance de permis aux salons de bronzage afin de pouvoir comptabiliser les activités liées à...

  • 2 septembre 2010

    En 2009, un bilan des éclosions de maladies d’origine hydrique survenues de 2005 à 2007 a été diffusé1. Cet article constitue une mise à jour des données de surveillance des éclosions de maladie d’origine hydrique pour la période de janvier 2008 à décembre 2009.

    La méthode de collecte et d’analyse des données n’ayant pas changé depuis le dernier rapport, seuls les résultats sont présentés. Pour de plus amples détails concernant la méthodologie, nous vous invitons à consulter le rapport qui couvre la période 2005 à 20071. Rappelons simplement que les éclosions sont colligées à partir de trois sources de données indépendantes, soit : les signalements d’éclosions reçus dans les directions de santé publique (DSP), le registre ÉCLOSIONS du fichier des maladies...

  • 30 avril 2010

    Le Plan d'action 2006-2012 sur les changements climatiques (PACC) du gouvernement du Québec intitulé Le Québec et les changements climatiques, un défi pour l'avenir, met à contribution plusieurs ministères et organismes québécois. Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) est responsable du volet santé de l'Action 21 visant l'instauration des mécanismes qui serviront à prévenir et à atténuer les impacts des changements climatiques sur la santé. Ce dernier a confié à l'Institut national de santé publique du Québec, en novembre 2007, le mandat de gestion du volet santé de l'Action 21, y compris la coordination de l'ensemble des projets s'inscrivant dans six champs d'action, le soutien professionnel au MSSS et les relations avec les partenaires.

    La présente...

Pages

S'abonner à Magalie Canuel