Polypharmacie et déprescription : des réalités cliniques et de recherche jusqu’à la surveillance

Le 5 décembre 2015, se déroulait au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) le Colloque « Polypharmacie et déprescription : des réalités cliniques et de la recherche jusqu’à la surveillance ». Ce colloque a été organisé conjointement par l’UQAR et l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Le Colloque s’inscrivait notamment dans le cadre de la subvention de recherche octroyée par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) à mesdames Valérie Émond (INSPQ) et Caroline Sirois (UQAR) pour la réalisation d’une revue systématique de la littérature sur la polypharmacie chez les aînés. Cette recherche vise à recenser les informations sur la polypharmacie : définitions, facteurs associés et effets de la polypharmacie sur la santé des individus et de la population. Le but ultime de cette recherche est de rassembler les données probantes afin de mettre en place la surveillance de la polypharmacie à l’INSPQ.

L’événement se voulait une façon tangible de diffuser les connaissances acquises dans le cadre de cette recherche. Il constituait aussi une occasion d’échanges avec les principaux co-chercheurs de la subvention, mais surtout, d’une manière plus vaste, avec toutes les personnes intéressées par les sujets de la polypharmacie et de la réduction du nombre de médicaments consommés (déprescription). Le colloque se destinait aux professionnels de la santé, aux gestionnaires, aux chercheurs et autres acteurs du réseau de la santé et services sociaux avec un intérêt pour ces sujets.

Plus de 60 participants issus principalement du domaine clinique, de la recherche et de la surveillance des maladies chroniques ont participé au Colloque. Des crédits de formation continue étaient disponibles pour les pharmaciens et les infirmières participant à la rencontre.

Le colloque visait à faire le point sur la polypharmacie et ses impacts et susciter les échanges quant à la surveillance qui devrait en être faite pour assurer les meilleurs résultats de santé chez nos aînés. Les points de vue de la pratique clinique, de la recherche et de la surveillance ont été exposés afin de mettre en lumière tous les enjeux que comprend la surveillance de la polypharmacie. En permettant les échanges avec les différents acteurs et en récoltant leurs opinions, nous souhaitions favoriser le développement d’un système de surveillance ancré autant dans les réalités cliniques que de la recherche et de la gestion. La surveillance de la polypharmacie pourra ainsi être développée pour répondre efficacement aux besoins de tous les utilisateurs potentiels des résultats.

Ce document est un recueil des résumés des présentations orales et par affiches de la journée. Les échanges avec les conférenciers et les discussions issues de la table ronde y sont consignés. Les résumés ont été élaborés grâce aux présentations des conférenciers et la prise de notes lors du Colloque. Toutefois, certaines présentations ne font pas l’objet d’un résumé dans le présent document; celles qui comprenaient des résultats confidentiels, par exemple, n’ont pas été incluses. Nous espérons néanmoins que le contenu des présentations résumées rende fidèlement compte des propos et des échanges de la journée, et qu’il soit le témoin des discussions et des présentations fort pertinentes qui ont marqué l’événement.

Enfin, soulignons que l’organisation du Colloque a été rendue possible par le soutien technique et financier de l’UQAR et de l’INSPQ, de même que par l’apport des Fonds de recherche des IRSC. 

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-78762-4

Notice Santécom: