Pour une stratégie de biosurveillance au Québec

Les sources d'exposition aux contaminants chimiques dans l'environnement sont variées

La biosurveillance nous renseigne sur l’exposition des individus aux contaminants présents dans leur environnement. Ainsi, elle nous permet de mieux saisir ses impacts et d’intervenir afin d’améliorer la santé de la population.

La population est exposée à une multitude de contaminants chimiques présents dans son environnement, par l’entremise de l’air, de l’eau, des sols, des aliments ou des produits de consommation. L'impact de ces contaminants sur la santé humaine est parfois difficile à évaluer et constitue une préoccupation grandissante pour les autorités de santé publique. 

Dans ce contexte, cette stratégie de biosurveillance vise une meilleure compréhension de l’exposition de la population québécoise aux contaminants environnementaux, dans une optique d’amélioration de sa santé. Elle répond aux besoins exprimés par l’ensemble des acteurs de la santé environnementale pour des actions concertées en biosurveillance. Elle prévoit donc une planification cohérente d’actions mobilisatrices, s’articulant autour de sujets prioritaires. En s’appuyant sur l’expérience unique et solide du réseau de la santé environnementale en matière d’épidémiologie, de toxicologie et de chimie analytique, la stratégie encouragera le développement et l’innovation. Enfin, la mise en œuvre de la stratégie de biosurveillance, inscrite dans l’axe 4 de l’actuel Programme national de santé publique, permettra une meilleure compréhension de l’exposition de la population québécoise aux contaminants chimiques de l’environnement.

Pour lire le document : https://www.inspq.qc.ca/publications/2219

Catégories: