Cécile Tremblay

  • 1 décembre 2016

    Au Québec, l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) fait l’objet d’une collecte de données épidémiologiques à des fins de surveillance continue de l’état de santé de la population depuis avril 2002.

    Ce rapport décrit les principales caractéristiques des cas enregistrés en 2015, ainsi que la tendance du nombre annuel de nouveaux diagnostics de la maladie.

    Malgré ses limites, le programme permet de dresser un portrait de l’infection par le VIH au Québec et d’identifier des tendances.

    Le VIH se transmet encore activement au Québec et une proportion relativement élevée de cas est diagnostiquée à un stade avancé de la maladie et ne bénéficie pas d’un traitement précoce.

    Les hommes et particulièrement les HARSAH sont les plus touchés....

  • 1 février 2016

    Ce rapport présente les travaux du Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) au cours de la période d’avril 2014 à mars 2015, année au cours de laquelle son 120anniversaire a été souligné.

    Le développement soutenu des activités s’est poursuivi en lien avec les fonctions essentielles d'un laboratoire de santé publique afin de maintenir sa capacité de réponse rapide dans le cas d’urgences infectieuses, d'assurer le développement de son expertise dans la caractérisation des nouveaux pathogènes, de leurs facteurs de virulence et leurs mécanismes de résistance. Les services de référence et la recherche, le renforcement de la surveillance et de la vigie en laboratoire et le soutien aux investigations en cas d'urgence et de menaces infectieuses demeurent essentiels...

  • 1 décembre 2015

    Contexte

    Au Québec, l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) fait l’objet d’une collecte de données épidémiologiques à des fins de surveillance continue de l’état de santé de la population depuis avril 2002.

    Ce rapport décrit les principales caractéristiques des cas enregistrés en 2014, ainsi que la tendance du nombre annuel de nouveaux diagnostics depuis 2005.

    Faits saillants

    On compte 522 cas d’infection par le VIH rapportés pour l’année 2014. Ce nombre comprend 278 nouveaux diagnostics, 228 anciens diagnostics et 16 diagnostics non classés dans l’une ou l’autre de ces catégories.

    Les cas sont concentrés à Montréal. À elle seule, cette région qui abrite un quart de la population du Québec...

  • 27 avril 2015

    Ce rapport présente les travaux du Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) au cours de la période d'avril 2013 à mars 2014.

  • 27 novembre 2014

    L'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) fait l'objet d'une collecte de données épidémiologiques à des fins de surveillance continue de l'état de santé de la population depuis avril 2002 au Québec. Ce rapport décrit les principales caractéristiques des cas rapportés en 2013, ainsi que la tendance des nouveaux diagnostics depuis 2004.

    Faits saillants

    Le nombre annuel de tests de détection des anticorps contre le VIH a augmenté jusqu'en 2010. Il a diminué de 5,6 % entre 2010 et 2013.

    La proportion de tests confirmés positifs se maintient à moins de 1 % depuis le début du programme. Elle était de 0,38 % en 2013.

    Au total, 656 cas d'infection par le VIH sont rapportés pour l'année 2013. Ce nombre comprend 358 nouveaux...

  • 5 juin 2014

    Faits saillants

    • La maladie de Lyme est en émergence au Québec. Le nombre de cas humains déclarés est passé de 2 cas en 2004 à 42 cas en 2012. En 2013, 136 cas ont été déclarés dont 68 acquis au Québec, principalement en Montérégie.
    • Le nombre total de tiques Ixodes scapularis reçues en 2013 est en augmentation. Le nombre de nymphes d'I. scapularis soumises était de 68 alors qu'il ne dépassait pas 18 annuellement les années précédentes.
    • La surveillance active réalisée dans le cadre de plusieurs projets de recherche menés par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), l'Université de Montréal et l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) en 2007-2008 et en 2010-2012 a permis d'identifier 13 sites...
  • 18 février 2014

    Ce rapport présente la production scientifique et analytique du Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ). Le LSPQ poursuit sa mission en lien avec les fonctions essentielles d'un laboratoire de santé publique, entre autres cette année, par la mise sur pied d'un comité scientifique aviseur afin de s'assurer de la pertinence et de la mise à jour constante de ses activités pour répondre aux besoins du réseau. Le développement de son expertise dans la caractérisation des nouveaux pathogènes, de leurs facteurs de virulence et leurs mécanismes de résistance est essentiel pour soutenir nos partenaires dans les investigations de maladies transmissibles. Nous avons donc créé une infrastructure de soutien à la recherche et l'innovation. Un comité institutionnel de sécurité et de sûreté a...

  • 14 janvier 2013

    Ce rapport présente les travaux du Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) au cours de la période avril 2011-mars 2012. Ses réalisations principales concernent les volets suivants.

    Services analytiques

    Plusieurs situations d'urgence et de menaces infectieuses ont sollicité le Laboratoire au cours de l'année. Rappelons qu'à la demande du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), le LSPQ a soutenu le réseau des laboratoires hospitaliers en réalisant plus de 2 800 tests diagnostics dans le cadre de la plus grande éclosion de rougeole survenue au Québec depuis 1989.

    L'année 2011 a connu également une saison inégalée jusque-là en terme de morbidité causée par le virus du Nil occidental alors que 41 cas d'infection par ce virus ont été détectés...

S'abonner à Cécile Tremblay