Enquête de santé auprès des Cris 2003, Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, Cycle 2.1 Iiyiyiu Aschii, 2003 : Habitudes de vie en matière de consommation d'alcool, de drogues et les pratiques de jeux de hasard et d'argent

Cette enquête a été effectuée au cours de l’été 2003 auprès d’un échantillon représentatif des résidents de 12 ans et plus des neuf communautés d’Iiyiyiu Aschii : Chisasibi, Eastmain, Mistissini, Nemiscau, Oujé- Bougoumou, Waskaganish, Waswanipi, Wemindji, Whapmagoostui.

La consommation d'alcool

  • Un peu plus de la moitié (54 %) des résidents d’Iiyiyiu Aschii sont des buveurs actuels.
  • Parmi ces buveurs, on compte surtout des hommes (61 %) et des jeunes adultes de 18 à 29 ans (80 %).
  • Les personnes séparées, divorcées ou veuves se retrouvent majoritairement du côté des buveurs actuels (64 %), alors que les personnes mariées ou conjoints de fait de même que les célibataires et les personnes jamais mariées se répartissent presque équitablement entre les buveurs actuels et les anciens buveurs.
  • La proportion de buveurs actuels est passée de 49 % à 53 % entre 1991 et 2003 dans la région d’Iiyiyiu Aschii. La proportion de personnes n’ayant jamais bu d’alcool a pour sa part considérablement décru au cours de cette même décennie, passant de 23 % à 14 %.
  • Les personnes plus scolarisées sont plus nombreuses que leurs confrères à consommer de l’alcool sur une base hebdomadaire. Elles adoptent toutefois plus rarement que les autres une consommation excédant les cinq consommations en une même occasion.
  • Les buveurs actuels d’Iiyiyiu Aschii consomment moins fréquemment, en proportion, que ceux du reste du Québec. Ils ont par contre tendance à consommer de façon plus abondante (cinq consommations ou plus en une même occasion) lorsqu’ils le font.

La consommation de drogues

  • Le quart (25 %) des résidents affirment avoir consommé au moins une drogue au cours de la dernière année.
  • Le cannabis est la drogue la plus communément consommée au cours des douze derniers mois par les résidents d’Iiyiyiu Aschii.
  • Les adolescents (12-17 ans) et les jeunes adultes (18-29 ans) sont deux fois plus nombreux que les 30-49 ans à affirmer avoir consommé au moins une drogue ou du cannabis au cours de la dernière année.
  • Les personnes plus scolarisées sont moins nombreuses que leurs confrères peu ou moyennement scolarisés à avoir consommé au moins une drogue ou du cannabis au cours de la dernière année.
  • Les personnes séparées, divorcées ou veuves sont plus nombreuses à avoir consommé au moins une drogue ou du cannabis au cours de la dernière année que les personnes mariées et les conjoints de fait ou encore que les célibataires et les personnes jamais mariées.
  • Les résidents des communautés continentales sont deux fois plus nombreux que ceux des communautés côtières à avoir consommé au moins une drogue au du cannabis au cours des douze derniers mois. Ils sont par ailleurs trois fois plus nombreux à avoir consommé de la cocaïne au cours de cette période. Les résidents des communautés continentales consomment par ailleurs du cannabis plus fréquemment que ceux des communautés côtières.
  • Les consommateurs de cocaïne sont deux fois moins nombreux à Chisasibi que dans chacun des autres regroupements de communautés.
  • La consommation de drogues a augmenté entre 1991 et 2003 dans la région. La consommation de cannabis au cours des douze derniers mois est passée de 15 % à 21 % au cours de cette décennie alors que la consommation de cocaïne passait pour sa part de 4 %* à 10 %.

Les pratiques de jeux de hasard et d'argent

  • Les deux tiers (65 %) des résidents de 12 ans et plus d’Iiyiyiu Aschii s’adonnent à des jeux d’argent.
  • Les femmes participent autant que les hommes (67 % c. 62 %).
  • Les jeunes de 12 à 17 ans jouent (25 %), toutes proportions gardées, beaucoup moins que leurs aînés (76 % des 18-29 ans et 69 % des 30 ans et plus).
  • De tous les types de jeux à l’étude, quatre ont particulièrement la faveur des résidents de la région : le bingo, les loteries instantanées, les loteries ordinaires et les appareils de loterie vidéo.
  • 9 % des résidents d’Iiyiyiu Aschii ont un problème de jeu ou sont à risque d’en développer un. proportion est de 2 % dans le reste du Québec.
  • De façon générale, les jeunes d’Iiyiyiu Aschii participent moins aux jeux d’argent (25 %) que ceux du reste du Québec (51 %).

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-52878-4

Notice Santécom: