Eau et santé : examen des initiatives actuelles d'adaptation aux changements climatiques au Québec

Selon les différentes études disponibles, le changement climatique aura et a déjà un impact considérable sur les ressources hydriques du Québec. Ces impacts concernent entre autres les régimes de ruissellement et d’évaporation, la quantité d’eau emmagasinée et filtrée dans les terres humides, les cours d’eau, les sols et les aquifères, la pluviométrie ainsi que la qualité physico-chimique de l’eau (Environnement Canada [EC] 2005d; Ouranos 2004; Saint- Laurent Vision 2000, 2002). Ces nouvelles modifications sont générées par le changement climatique sur la qualité et la quantité de l’eau disponible à des fins de consommation et de récréation pour l’humain et représentent des risques pour la santé publique.

La présente étude évalue les mesures d’adaptation actuelles aux impacts prévus du changement climatique sur la qualité et la quantité de l’eau, et qui pourraient avoir un effet sur la santé publique au Québec.

Cette étude démontre qu’il existe plusieurs initiatives majeures d’adaptation déjà en place ou en élaboration d’ici 2007 dans le contexte des impacts du changement climatique sur la quantité et la qualité des ressources hydriques du Québec et de leurs effets sur la santé humaine. Afin d’optimiser cette capacité d’adaptation, la présente étude met en évidence certaines initiatives à être développées ou mieux diffusées :

  • la mise en oeuvre accélérée de divers moyens visant le maintien des quantités d’eau optimales pour assurer la sécurité des personnes (incendie, besoins de base en hygiène et alimentation) et la qualité de l’eau de consommation (pression, dilution). Ces moyens incluent notamment : 􀀗
    • l’optimisation et l’uniformisation des détections de fuites dans les réseaux d’aqueducs; 􀀗
    • la sensibilisation des individus et des entreprises quant à l’importance et aux moyens d’économiser l’eau potable; 􀀗
    • l’intégration des techniques de faible consommation d'eau dans le Code du bâtiment;
  • un contrôle rigoureux de la surveillance de la qualité de l’eau dans les petits réseaux de distribution d’eau potable;
  • un support financier pour la mise en place de la gestion par bassins versants pour en accélérer l’implantation et en préserver les multiples usages;
  • l’élaboration de politiques de gestion en cas de conflit d’approvisionnement;
  • une amélioration de la surveillance des impacts de santé liés à l’eau potable et aux eaux récréatives.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

2-550-47852-5

ISBN (imprimé): 

2-550-47851-7

Notice Santécom: