Consommation quotidienne de cannabis : portrait qualitatif des 18 à 34 ans

Cette recherche porte sur les pratiques de consommation de cannabis, soit l’usage et l’achat chez les personnes âgées de 18 à 34 ans résidant dans la région de la Capitale-Nationale. Elle explore également les motivations sous-tendant la consommation chez celles et ceux qui en font un usage quotidien.

Cette recherche s’inscrit dans un contexte où des enquêtes démontrent que les jeunes adultes québécois sont les plus nombreux à consommer du cannabis et que, parmi eux, plus d’un sur dix le fait de façon quotidienne. Les personnes qui consomment quotidiennement sont le plus à risque de subir des conséquences négatives de la consommation de cannabis, particulièrement lorsque la consommation a débuté à un jeune âge. Néanmoins, le phénomène de la consommation quotidienne est peu documenté. Cette étude permet d’apporter un éclairage inédit sur certains éléments entourant la consommation quotidienne dans un contexte québécois post-légalisation.

Des motivations variées et nombreuses, des stratégies de mitigation

  • Les motivations principales reliées à la consommation quotidienne sont nombreuses, et une même personne en évoque souvent plusieurs. Ces motivations incluent la gestion de la santé mentale et physique, par exemple pour l’anxiété et le stress ou encore pour les douleurs, la régulation du sommeil, etc. La concentration, la méditation, le rehaussement des plaisirs de la vie sont évoqués jusqu’à la stimulation sexuelle. La dépendance, bien qu’apparaissant avec le temps, est également nommée comme une raison en soi pour consommer quotidiennement.
  • Diverses stratégies sont adoptées afin d’intégrer la consommation dans la vie de tous les jours sans que celle-ci nuise à l’accomplissement des tâches quotidiennes. Les personnes participant à l’étude indiquent exercer une certaine forme de contrôle sur leur consommation.

Impact et perceptions par rapport à la consommation et à l’arrêt

  • De manière générale, la consommation quotidienne est perçue positivement et joue un rôle particulier et bien défini dans la vie d’une majorité des personnes participantes. En dépit de cette vision positive, elles mentionnent être conscientes des effets négatifs qu’une consommation quotidienne de cannabis peut engendrer et ont également soulevé des effets négatifs sur leur santé physique ainsi que sur d’autres aspects de la vie.
  • L’avantage principal évoqué pour éventuellement arrêter de consommer quotidiennement renvoie aux gains économiques associés à la cessation cannabique. Le principal désavantage d’un arrêt de la consommation pour les personnes qui consomment du cannabis pour traiter des symptômes est la crainte de devoir reprendre les médicaments d’ordonnance qui leur causaient divers problèmes. Ainsi, certaines personnes perçoivent le cannabis comme une alternative, moins nocive, aux médicaments prescrits pour gérer des problèmes de santé physique et mentale.

Approvisionnement et impact de l’environnement sur la consommation

La grande majorité de personnes ayant pris part à cette étude rapporte s’approvisionner à la Société québécoise du cannabis (SQDC). À ce propos, le principal avantage évoqué est la connaissance du contenu exact du cannabis consommé. Le principal désavantage soulevé est le prix des produits.

  • Le principal frein à la consommation présent dans l’environnement physique concerne l’interdiction de consommer le cannabis dans son lieu de résidence — notamment, les logements loués. Ainsi, un grand nombre de personnes consomment à l’extérieur, et ce, en dépit du fait qu’il est également interdit de consommer dans la plupart des endroits à l’extérieur.
  • En ce qui concerne les éléments facilitant la consommation de cannabis dans l’environnement physique, le fait de ne plus résider avec ses parents ainsi que le fait de posséder et de résider dans une propriété privée agissent à titre de facilitateurs importants à la consommation quotidienne de cannabis.
Auteur(-trice)s
Marie-Eve Levasseur
M. Sc., conseillère scientifique, Institut national de santé publique du Québec
Sujet(s)
Cannabis
ISBN (électronique)
978-2-550-97749-0
Date de publication