Effets sur la santé de la consommation quotidienne ou quasi quotidienne à long terme de cannabis

Ce document traite des effets sur la santé de la consommation régulière et à long terme du cannabis. Il fournit aux intervenants des milieux cliniques et communautaires ainsi qu’aux intervenants de santé publique et autres personnes intéressées par le sujet, des informations actualisées sur les effets d’une consommation quotidienne ou quasi quotidienne de cannabis.

  •  La consommation régulière de cannabis est associée à un risque accru de problèmes de santé tels que des symptômes respiratoires, des maladies parodontales, une augmentation des symptômes dépressifs et de l’anxiété, des dysrythmies cardiaques, des vomissements cycliques et une augmentation du risque pour un sous-type de cancer des testicules. Ont également été relevés une diminution de la performance pour certains domaines cognitifs, des altérations fonctionnelles et structurelles au cerveau et un risque accru de développer un trouble d’usage du cannabis. Enfin, certaines études ont observé qu’un infarctus du myocarde, des maladies respiratoires ou une première psychose pouvaient survenir chez des sujets en moyenne plus jeunes parmi les usagers réguliers de cannabis en comparaison à la population générale.
  • Certains de ces effets ne sont pas permanents et pourraient être au moins partiellement réversibles à la suite d’un arrêt de la consommation. Cependant, même dans ce dernier cas, le temps nécessaire pour la dissipation des effets est dépendant du système touché et de différentes caractéristiques liées à la consommation de cannabis, comme l’âge d’initiation de l’usage régulier, la fréquence de la consommation et la durée d’usage. La dissipation des effets peut donc s’étendre de quelques semaines à plusieurs années.
  • Certaines caractéristiques de la consommation de cannabis sont liées à l’occurrence des effets sur la santé. Par exemple, l’âge d’initiation au cannabis est un facteur prédictif important des effets sur la santé puisque plusieurs systèmes du corps humain se développent jusqu’au début de l’âge adulte. La fréquence d’usage influence aussi l’association entre la consommation de cannabis et la survenue de plusieurs effets sur la santé. Le rôle de la durée d’usage n’est pas suffisamment évalué à travers les études, et les effets à très long terme ne sont pas encore bien connus. Le rôle du mode de consommation devrait être exploré.
  • L’interprétation des résultats issus de la littérature est souvent limitée par la qualité variable et souvent faible des études. Les études transversales, les plus nombreuses répertoriées, révèlent des associations entre des variables, mais ne permettent pas d’établir des liens de causalité. La grande variabilité des caractéristiques de la consommation de cannabis et la consommation d’autres substances compliquent l’analyse et limitent la portée des conclusions.
Effets sur la santé de la consommation quotidienne ou quasi quotidienne à long terme de cannabis

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-92365-7

Notice Santécom: