Veille médiatique du contenu sur la vaccination contre les virus du papillome humain (VPH) au Québec du 30 avril 2015 au 1er juin 2016

Au Québec, le programme de vaccination scolaire contre les virus du papillome humain (VPH) des filles en 4e année du primaire a été implanté en 2008. Depuis le 1er septembre 2016, le vaccin est maintenant offert gratuitement aux garçons en 4e année du primaire. Depuis son implantation, le programme de vaccination scolaire contre les VPH a fait l’objet de certaines critiques et préoccupations dans l’espace public. C’est dans ce contexte qu’une veille médiatique des contenus francophones et canadiens traités par les médias traditionnels (articles, communiqués de presse, émissions de radio ou de télévision) et Internet (sites Web et pages Facebook ciblées) a été réalisée.

  • Du 30 avril 2015 au 1er juin 2016, les publications, leurs commentaires ainsi que les fils de discussion sur les pages Facebook ciblées traitant de la vaccination contre les VPH ont été repérés à l’aide des logiciels Inoreader et Eureka.CC. Ces contenus ont été extraits pour faire l’objet d’une analyse avec le logiciel N’Vivo 10.
  • Au total, 26 publications québécoises portant sur la vaccination contre les VPH ont été identifiées. Les principaux thèmes abordés étaient la vaccination des garçons (n = 7) et la controverse médiatique sur le programme de vaccination scolaire contre les VPH ayant eu lieu en octobre 2015 (n = 6). Cette controverse a été engendrée par la publication d’une lettre d’opinion intitulée « Appel urgent à un moratoire sur la vaccination contre les VPH » dans le journal Le Devoir.
  • La plupart des publications en lien avec la vaccination contre les VPH étaient favorables à la vaccination, hormis 5 des 6 publications portant sur la controverse médiatique associée au Devoir qui étaient défavorables à la vaccination.
  • Le nombre de partages sur Facebook était disponible pour 15 des 26 publications identifiées. Les publications défavorables à la vaccination contre les VPH ont enregistré un plus grand nombre de partages sur Facebook comparativement aux favorables. La lettre d’opinion a été la publication la plus fréquemment partagée avec 24 564 partages.
  • Sept des 26 publications identifiées ont aussi été partagées sur la page Facebook des médias traditionnels. Ces publications ont généré un total de 276 commentaires. Quarante-six pour cent (46 %) des commentaires laissés par les internautes sur la page Facebook des médias traditionnels qui le permettaient étaient défavorables à la vaccination.
  • Bien qu’en général l’opinion publique concernant la vaccination contre les VPH ait été favorable, la lettre d’opinion publiée en octobre 2015 a mis en évidence que des controverses peuvent survenir à tout moment.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-78504-0

Notice Santécom: