La vaccination demeure l'un des moyens les plus efficaces, afin de prévenir la grippe saisonnière et ses complications. Puisqu'ils sont en contact avec des populations vulnérables, les travailleurs de la santé sont ciblés par le programme gratuit de vaccination contre la grippe saisonnière. En dépit des campagnes de vaccination antigrippales organisées annuellement dans les établissements du réseau de la santé et des différentes activités mises en place pour promouvoir la vaccination, les couvertures vaccinales chez les travailleurs de la santé demeurent en deçà de l'objectif provincial fixé à 80 %.

Le présent rapport vise à proposer des pistes pour améliorer les stratégies de promotion de la vaccination contre la grippe saisonnière chez les travailleurs de la santé. Pour ce faire, trois sources de données ont été utilisées. Une revue de la littérature sur les connaissances, attitudes et pratiques des travailleurs de la santé en lien avec la vaccination contre la grippe saisonnière et sur les interventions de promotion de la vaccination antigrippale auprès de ce groupe a été réalisée. Les résultats d'un sondage réalisé auprès des responsables des directions de santé publique sur les modalités des campagnes de vaccination contre la grippe saisonnière réalisées, des établissements de santé québécois ont été analysés ainsi que les réponses ouvertes obtenues lors de trois enquêtes provinciales portant sur les couvertures vaccinales contre la grippe saisonnière des travailleurs de la santé.

Les résultats de la revue de la littérature indiquent que le fait de recevoir ou non le vaccin contre la grippe saisonnière était souvent associé aux croyances sur la grippe ou le vaccin, aux attitudes sur la santé ou sur la vaccination en général ainsi qu'à l'accès aux vaccins. La protection personnelle, la protection des patients ou des membres de la famille, la facilité d'accès au vaccin et la conformité avec les recommandations figurent au nombre des principales raisons pour accepter le vaccin. Quant aux principales raisons de refus, elles incluent, entre autres, la peur des effets secondaires, une faible perception des risques de la grippe saisonnière ainsi que des problèmes d'accès (réels ou perçus) à la vaccination. Ces études nous renseignent également sur le rôle de l'habitude de vaccination dans l'acceptation du vaccin contre la grippe saisonnière. De plus, les études recensées révèlent que les attitudes et les comportements diffèrent selon les professions; les médecins étant plus favorables à la vaccination que d'autres corps professionnels, notamment les infirmiers(ères).

Par ailleurs, un des premiers constats de la revue de la littérature en ce qui a trait aux interventions, afin de promouvoir la vaccination contre la grippe saisonnière chez les travailleurs de la santé est l'absence d'études rigoureuses sur le plan méthodologique permettant d'identifier les meilleures stratégies. Les résultats des différentes études recensées indiquent tout de même qu'une combinaison d'interventions semble être plus efficace que le déploiement d'une intervention isolée. Par exemple, les campagnes combinant des stratégies basées sur l'information, la promotion et l'éducation et des stratégies visant à améliorer l'accès à la vaccination permettent d'obtenir de meilleurs résultats. Les études indiquent également que le succès des campagnes repose sur la planification et le soutien des responsables des établissements.

Les résultats de l'enquête réalisée auprès des responsables des directions de santé publique indiquent que plusieurs stratégies pour promouvoir la vaccination antigrippale chez les travailleurs de la santé sont utilisées dans les établissements québécois. Parmi les stratégies pouvant expliquer la réussite des campagnes de vaccination des établissements affichant des taux de couverture vaccinale supérieurs à la moyenne, notons l'accès facilité à la vaccination (par exemple avec des cliniques mobiles), l'assignation d'une personne ou d'un comité dédié à l'organisation de la campagne ainsi que la distribution de matériel éducationnel et l'organisation de séances d'information.

Enfin, l'analyse du volet qualitatif des trois enquêtes québécoises sur les couvertures vaccinales réalisées auprès des travailleurs de la santé permet d'appuyer les constats de la revue de littérature au niveau des déterminants des décisions vaccinales. Une faible perception de la menace de la grippe saisonnière, soit une faible perception de la sévérité de la grippe et de sa vulnérabilité pour la contracter, était la principale raison invoquée par les travailleurs de la santé pour expliquer leur décision de ne pas recevoir le vaccin contre la grippe saisonnière. Les attitudes négatives sur la vaccination, les barrières perçues à la vaccination ainsi qu'une expérience vaccinale antérieure désagréable étaient aussi associées à la non-vaccination. Les raisons pour recevoir le vaccin contre la grippe saisonnière les plus souvent mentionnées par les travailleurs de la santé étaient liées à la norme, soit la norme sociale (faire partie du groupe cible) et la norme morale (pour protéger les autres). Les attitudes, exprimées en termes de bénéfices reconnus de la vaccination et de protection de la santé, figuraient également au nombre des raisons les plus citées par les travailleurs de la santé.

En somme, afin d'atteindre les objectifs de couverture vaccinale, l'élaboration d'une stratégie de promotion efficace devrait, tout en maintenant l'accessibilité au vaccin, viser à en augmenter la demande chez les travailleurs de la santé. Pour ce faire, il apparaît important de bien comprendre les barrières et les facteurs motivant la vaccination contre la grippe saisonnière, afin d'adapter les messages. Il s'agira de cibler les déterminants psychosociaux et organisationnels de la vaccination sur lesquels il est possible d'agir, dont la perception de la sécurité et de l'efficacité du vaccin ainsi que les perceptions du risque lié à la grippe. Pour avoir du succès, les campagnes de vaccination doivent également être planifiées et évaluées rigoureusement, reposer sur l'engagement des gestionnaires d'établissements et mettre en place une combinaison de stratégies démontrées efficaces.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-68754-2

ISBN (imprimé): 

978-2-550-68753-5

Notice Santécom: