Santé environnementale

Portrait de la pollution de l’air à Québec et de certains de ses impacts sur la santé des résidents des territoires des CLSC de Limoilou-Vanier et de Québec–Basse-Ville

Le présent document résume les résultats des activités scientifiques du projet Mon environnement, ma santé, réalisées par l’Institut national de santé publique du Québec. Plusieurs méthodes ont été utilisées afin d’effectuer l’analyse de la dispersion spatiale ou temporelle de la pollution atmosphérique à l’échelle locale et l’évaluation de certains impacts sanitaires associés au PM2,5 :

Description spatiale des concentrations moyennes de PM2,5, du NO2 et du SO2 émis par certains établissements industriels :

  • Pour l’année 2011, selon un modèle de dispersion atmosphérique, les émissions industrielles de particules fines (PM2,5), de dioxyde d’azote (NO2) et de dioxyde de soufre (SO2) ont affecté tout le territoire de Québec. Les quartiers centraux semblent toutefois plus exposés aux émissions modélisées.

Description spatiale des conce…

Effets sur la santé liés au bruit des éoliennes : dérangement et perturbations du sommeil

  • Cette recension des écrits traite du dérangement ou des perturbations du sommeil liés au bruit des éoliennes. Depuis les recensions réalisées dans le cadre des travaux de l'Organisation mondiale de la Santé pour l'élaboration de leurs lignes directrices en 2018, neuf nouvelles publications s’ajoutent (sept documents ont analysé le dérangement et cinq les perturbations du sommeil).
  • Les études retenues et analysées montrent une association entre le niveau d’exposition au bruit des éoliennes et le fort dérangement causé par le bruit.
  • Le 10 % des personnes fortement dérangées par le bruit des éoliennes semble atteint à des niveaux un peu plus faibles que celui recommandé conditionnellement par l’Organisation mondiale de la Santé. Toutefois, la qualité de la preuve demeure faible quant à la relation entre l’exposition au bruit des éoliennes et le fort dérangement, notamment en raison de la grande variabilité dans la proportion des pe…

Pratiques de relocalisations et d’expropriations domiciliaires : comment atténuer les effets?

Les pratiques de relocation préventive et d’expropriation sont susceptibles de perturber la vie quotidienne et le milieu de vie des personnes affectées. S’adressant aux professionnels et aux médecins-conseils des directions de santé publique qui ont des mandats en évaluation environnementale et en aménagement du territoire, ainsi qu’à l’ensemble des organismes gouvernementaux et initiateurs de projets, ce document propose des pistes concrètes issues de la littérature visant à atténuer les effets néfastes de ces pratiques, voire d’en bonifier les impacts positifs.

Ce feuillet est issu de la recension des écrits Examen des pratiques de relocalisations et d’expropriations domiciliaires et de leurs impacts d’un point de vue de santé publique.

Mandatée et financée par le ministère de la Santé et des Services sociaux, cette recension des écrits a été effectuée pour étudier les effets sociaux et psychologiques potentiels associés à l’annon…

Examen des pratiques de relocalisations et d’expropriations domiciliaires et de leurs impacts d’un point de vue de santé publique

Cette recension des écrits contribue à mieux comprendre les impacts sociaux et psychologiques associés aux processus de relocalisation préventive et d’expropriation domiciliaire. Les résultats visent à accompagner les professionnels et les médecins-conseils des directions de santé publique dans l’évaluation des impacts sociaux et psychologiques potentiels dans le cadre de leurs mandats en évaluation environnementale et en aménagement du territoire. Ils permettent aussi d’outiller l’ensemble des organismes gouvernementaux et initiateurs de projets afin qu’ils puissent déployer les meilleures pratiques dans une perspective de santé publique (s’il y a lieu). La démarche de recherche documentaire a permis d’identifier 23 documents pertinents et de qualité. Les principaux résultats indiquent que :

  • L’acceptation d’être relocalisé ou non dépend de différents facteurs, tels que l’attachement au milieu de vie, les désavantages économiques, les impacts psychologiques…

L’action municipale pour créer des environnements favorables à la santé et à la qualité de vie

Au Québec et partout dans le monde, l’urbanisation croissante des territoires et les multiples enjeux démographiques, socioéconomiques, culturels, environnementaux et sanitaires de l’heure ont des impacts significatifs sur la santé et la qualité de vie des populations. La crise climatique, la dégradation des écosystèmes, la pauvreté, l’exclusion sociale et plus récemment la pandémie, ne sont que quelques exemples de défis complexes qui exigent une combinaison d’interventions de tous les paliers de gouvernements et de divers secteurs, en particulier du palier municipal.

Une municipalité favorable à la santé et à la qualité de vie est décrite par les organisations internationales (OMS, ONU) comme étant inclusive, équitable, sécuritaire, résiliente et durable. La santé fait ici référence à « un état de bien-être physique, mental et social complet qui ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité (OMS) ».

Au Québec, les municipalités sont considérées…

Effets buccodentaires et systémiques de l’eau potable fluorée à 0,7 ppm

Cette synthèse a pour objectif d’actualiser les connaissances au sujet des effets de la fluoration de l’eau potable sur la santé de la population générale québécoise, comparativement à l’eau faiblement ou non fluorée. Trois questions principales sous-tendent l’analyse, qui s’appuie sur des études scientifiques récentes (2018-2021) : est-ce que l’eau fluorée à une concentration cible de 0,7 partie par million est associée à 1) des effets sur la carie; 2) des effets sur la santé buccodentaire autre que la carie (p. ex. : développement de l’émail); et 3) des effets sur la santé systémique?

Les principaux éléments qui ressortent de cette synthèse sont les suivants :

  • L’exposition à une eau fluorée est associée à une diminution de la carie dentaire et des inégalités sociales de santé buccodentaire liées à l’expérience de la carie.
  • L’examen des études portant sur des effets de la fluoration sur la santé buccodentaire autre que…

Étude ethnographique du suivi des effets individuels et sociaux des changements liés aux activités minières à Malartic : période 2013-2020

Ce rapport présente les résultats du projet de recherche d’approche ethnographique intitulé Suivi des effets individuels et sociaux en lien avec les activités minières à Malartic : évaluation 2013-2020. Ils s’inscrivent dans une étude longitudinale qualitative réalisée à la demande de la Direction de santé publique de l’Abitibi-Témiscamingue et financée par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Les résultats portent sur la période à l’étude seulement. Des changements ont eu lieu depuis la réalisation du présent travail sur le terrain à Malartic, notamment une entente à l’amiable mettant un terme à l’action collective intentée contre l’entreprise et la fin du programme d’acquisition des résidences principales. Les principaux constats de la recherche sont :

  • Le suivi des effets individuels et sociaux liés aux activités minières à Malartic entre 2013 et 2020 a permis de cerner plusieurs changements survenus depuis juillet 2013, ain…

Soutien scientifique aux autorités de santé publique dans le cadre du processus de renouvellement de l'autorisation ministérielle accordée à Glencore pour l'exploitation de la Fonderie Horne à Rouyn-Noranda

Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques entame le processus de renouvellement de l’autorisation ministérielle accordée à Glencore pour l’exploitation de la Fonderie Horne. L’autorisation définira les exigences environnementales auxquelles l’entreprise devra se conformer pour les 5 prochaines années. C’est pourquoi la Fonderie Horne a dévoilé un plan d’action qui prévoit une réduction de ses émissions atmosphériques d’ici 5 ans.

L’actuel mandat confié à l’Institut national de santé publique du Québec vise à offrir un soutien scientifique, sous forme d’évaluation prospective du risque, au directeur national de santé publique du Québec et au directeur de santé publique de l’Abitibi-Témiscamingue qui auront à se prononcer sur la protection de la santé de la population de Rouyn-Noranda lors du processus de renouvellement de l’autorisation ministérielle.

La présente évaluation des risques répond à des questions spécifique…

Évaluation du risque cancérigène attribuable aux concentrations d’arsenic et de cadmium dans l’air de la ville de Rouyn-Noranda

Ce document présente une évaluation du risque cancérigène pour la population de Rouyn-Noranda exposée par le passé aux concentrations d’arsenic et de cadmium se trouvant dans l’air (concentrations documentées entre 1991 et 2018).

Une nouvelle attestation d’assainissement est en voie d’être émise pour la Fonderie Horne à Rouyn-Noranda. Il s’agit, pour l’autorité régionale de santé publique, d’une occasion de participer à une réévaluation de la cible d’émission des métaux dans une perspective de protection de la population. C’est dans ce contexte que l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a produit le présent document à la demande de la Direction de santé publique de l’Abitibi-Témiscamingue.

Le document a été préparé par l’INSPQ dans le cadre du soutien scientifique qu’il fournit à cette direction de santé publique. L’INSPQ n’est pas partie prenante de la décision de fixer une nouvelle cible d’émission de métaux par la Fonderie Horne. La révi…

Avis sur un projet de biosurveillance mené par la Direction régionale de santé publique de Chaudière-Appalaches

La Direction régionale de santé publique de Chaudière-Appalaches (DSP) souhaite mener une étude de biosurveillance auprès des élèves d’un Centre de formation en entreprise et récupération (CFER) de sa région pour s’assurer que l’exposition au plomb et au cadmium des élèves ne dépasse pas les seuils acceptés.

La DSP de Chaudière-Appalaches a demandé au Comité d’éthique de santé publique d’examiner les enjeux en lien avec le consentement des élèves et la communication de l’information aux parents.

Le Comité d’éthique de santé publique (CESP) a jugé que le projet était légitime étant donné le risque d’exposition et la vulnérabilité des élèves qui fréquentent le CFER.

Le CESP recommande que le consentement soit fait par les élèves et que les parents soient dûment informés et impliqués dans l’ensemble de la démarche.

Le CESP recommande également que des intervenants pertinents du réseau de la santé soient interpellés pour l’accompagnement en cas de besoin…

Comité d'éthique de santé publique