Avis scientifique sur les interventions efficaces en promotion de la santé mentale et en prévention des troubles mentaux

La recension des écrits réalisée pour le présent avis scientifique permet de constater qu’il existe maintenant de nombreuses mesures efficaces en promotion de la santé mentale et en prévention des troubles mentaux. Plus encore, plusieurs de ces mesures, particulièrement celles qui s’adressent aux enfants et aux jeunes, se retrouvent déjà dans l’offre nationale de services de santé publique. Elles reçoivent ainsi l’aval pour une consolidation qui pourrait, étant donné les nombreux intérêts qu’elles réconcilient, être soutenue par les acteurs des différents secteurs engagés auprès de ces groupes d’âge. D’autres mesures, prometteuses, nécessitent d’être adaptées à la réalité québécoise ou d’être étudiées davantage pour mieux connaître leurs effets sur la santé mentale.

Les travaux réalisés mettent en lumière certains constats :

  • l’importance d’intervenir tôt dans la vie, puisque la phase prénatale de même que les premières années de vie de l’enfant constituent des périodes cruciales pour l’établissement des fondements de la santé mentale d’un individu. En effet, les facteurs de protection ou de risque auxquels les enfants et les jeunes sont exposés, même s’ils peuvent éventuellement être modulés par d’autres facteurs, contribuent à les rendre plus robustes ou plus vulnérables à court, moyen et long termes;
  • la nécessité de développer les habiletés personnelles et sociales des individus, compte tenu de leur effet protecteur pour leur santé mentale, notamment en situation d’adversité. Les enfants et les jeunes pourraient particulièrement profiter de ces mesures de promotion de la santé mentale car elles permettent d’agir en complémentarité avec d’autres mesures de prévention;
  • l’importance de soutenir les adultes dans leurs tâches et responsabilités professionnelles, sociales et parentales. Le soutien aux travailleurs est particulièrement crucial, compte tenu de l’influence de ce milieu sur l’équilibre mental des adultes;
  • le besoin d’agir précocement et efficacement auprès de certains groupes à risque tels que celui des enfants d’un parent ayant un trouble mental, les individus confrontés à un stress important ou toute autre personne à risque de dépression ou d’anxiété;
  • la pertinence de favoriser la création d’environnements favorables à la santé mentale, que ce soit pour les jeunes d’âge scolaire, les travailleurs ou pour l’ensemble de la communauté;
  • l’urgence d’accroître la littératie en santé mentale de la population afin, d’une part, d’améliorer, particulièrement chez les jeunes adultes, les connaissances et les croyances relatives aux troubles mentaux permettant de les prévenir, de les reconnaître et de les traiter et, d’autre part, de réduire la stigmatisation et la discrimination envers les personnes qui ont des troubles mentaux;
  • enfin, bien que nous disposions de plus en plus de données probantes sur l’efficacité des mesures de promotion et de prévention en matière de santé mentale, il est impératif de favoriser la recherche dans ce domaine. Malgré les avancements scientifiques remarqués, des travaux de recherche sur l’efficacité et l’efficience des programmes devraient constituer une priorité afin d’augmenter le niveau de preuves de certaines mesures identifiées.

Les connaissances sur la promotion de la santé mentale et sur la prévention des troubles mentaux ont connu de grands développements ces dernières années, notamment à la suite de la publication de plusieurs ouvrages clés internationaux. Il en ressort que l’efficacité de nos actions repose en grande partie sur notre capacité collective de développer une vision globale, systémique et intégrée de la promotion et de la prévention en matière de santé mentale. Aussi, l’efficacité des interventions développées en partenariat et qui utilisent les stratégies de la Charte d’Ottawa vient réitérer, pour la santé mentale, la pertinence et l’efficacité d’agir collectivement avec l’ensemble des acteurs concernés. Cet avis scientifique permet donc de poser les jalons pour la poursuite de la réflexion sur les interventions efficaces en promotion de la santé mentale et en prévention des troubles mentaux. Il invite également les chercheurs, praticiens et décideurs à s’engager dans une action commune permettant de maintenir et d’améliorer notre bien collectif : la santé mentale de la population.

Des projets d’expérimentation visant l’environnement organisationnel et les pratiques de gestion favorables à la santé en milieu de travail seront réalisés. En lien avec ces projets, des intervenants en santé au travail seront formés à l’évaluation des situations à risque pour les travailleurs. Des indicateurs sur la santé mentale des travailleurs sont présentement en développement.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-53268-2

ISBN (imprimé): 

978-2-550-53267-5

Notice Santécom: