La prévention du tabagisme chez les jeunes

À l'échelle mondiale, le tabac tue environ cinq millions de personnes chaque année et tuera plus de huit millions de personnes annuellement vers la fin des années 2020. Ce dernier chiffre est du même ordre que l'ensemble des décès annuels causés par les maladies infectieuses et parasitaires sur la planète, ou encore, du nombre de décès causés par l’explosion tous les cinq jours d’une bombe atomique semblable à celle d’Hiroshima.

En Amérique du Nord, au début du 21e siècle, on estime à près de 500 000 personnes, dont plus de 13 000 au Québec, le nombre annuel de personnes qui décèdent prématurément à cause du tabagisme. Ces décès résultent d’une variété de maladies causées ou associées au tabac, qui réduisent de 13 ans, en moyenne, l’espérance de vie de ceux qui en meurent. Un adolescent sur trois qui fume régulièrement mourra d’une maladie liée au tabagisme.

Devant l'ampleur des méfaits causés par l'usage du tabac, de nombreuses actions ont été entreprises afin de prévenir le tabagisme, soutenir l'abandon du tabac et protéger les non-fumeurs de la fumée de tabac dans l'environnement. La prévention du tabagisme vise à réduire l’initiation au produit et l’instauration de la dépendance. C'est un objectif ambitieux puisque l’initiation et l’habitude tabagique surviennent la plupart du temps à l’adolescence, période caractérisée, entre autres, par le besoin d’expérimentation. Si l’atteinte de cet objectif exige d’intervenir auprès du jeune lui-même, les chercheurs reconnaissent encore plus l’importance d’agir sur l’environnement dans lequel il évolue. Par environnement, on entend l’environnement légal, social, économique et physique.

La présente recension des écrits fait le point sur l’efficacité des diverses mesures de contrôle du tabagisme qui contribuent à prévenir ou à réduire le tabagisme chez les jeunes afin de guider les pratiques de santé publique.

Depuis de nombreuses années, le Québec est très actif dans le contrôle du tabagisme. Un savoir et une expérience utiles et précieux ont été acquis à travers la mise en place de mesures variées de contrôle du tabagisme, ciblant à la fois les adultes et les jeunes. La baisse du tabagisme dans la population adulte et chez les jeunes, observée récemment au Québec, doit nous encourager à poursuivre notre action sur plusieurs fronts. Les recommandations qui suivent ont été formulées à la lumière des connaissances dégagées de la recension des écrits, de la situation au Québec dans le domaine du contrôle du tabagisme et de l’analyse des principaux éléments à considérer par rapport à la valeur relative des différentes interventions.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (imprimé): 

2-550-43463-3

Notice Santécom: