Vaccination contre la COVID-19 chez les enfants âgés de 6 mois à 4 ans au Québec

L’objectif de cet avis scientifique est d’évaluer la pertinence de la vaccination des enfants âgés de 6 mois à 4 ans contre la COVID-19, en analysant le fardeau de la maladie, les caractéristiques des vaccins (immunogénicité, efficacité et sécurité), l’impact potentiel de la vaccination des enfants, de même que l’acceptabilité, la faisabilité et les aspects éthiques liés à cette vaccination.

Considérations

  • Les enfants de 6 mois à 4 ans sont aussi susceptibles de développer la COVID-19 que les adultes lorsqu’ils sont exposés au SRAS-CoV-2, mais ils sont rarement hospitalisés. Par contre, ils sont de quatre à cinq fois plus à risque d’être hospitalisés pour la COVID-19 que les jeunes âgés de 5 à 17 ans, non adéquatement vaccinés.
  • Une proportion importante (50-60 %) des jeunes enfants québécois ont déjà contracté une infection aux sous-variants Omicron.
  • La COVID-19 longue et le syndrome inflammatoire multisystémique de l’enfant (SIME) représentent deux complications potentielles de la COVID-19. Cependant, des incertitudes persistent sur l’ampleur de ces deux complications dans le groupe d'âge des 6 mois à 4 ans et sur la capacité de la vaccination à réduire leur incidence.
  • Le vaccin Spikevax de Moderna avec un dosage réduit (25 µg) a généré une bonne réponse immunitaire chez les enfants du groupe d’âge étudié (6 mois à 5 ans) après deux doses. Le vaccin a été bien toléré et aucun signal concernant sa sécurité n'a été identifié.
  • Dans un contexte de circulation du variant Omicron, l’efficacité de deux doses de ce vaccin contre les infections symptomatiques au SRAS-CoV-2 était de 51 % chez les enfants âgés de 6 à 23 mois et de 37 % chez les enfants âgés de 2 à 5 ans.
  • L’acquisition d’une protection hybride résultant d’une infection et d’une vaccination quelle que soit la séquence est préférable à une protection résultant uniquement d’une infection ou d’une vaccination.

Recommandations

  • Le CIQ recommande que le vaccin Spikevax de Moderna (25 µg) soit offert aux enfants de 6 mois à 4 ans qui ne présentent pas de contre-indication. Un intervalle allongé de 8 semaines ou plus entre les deux doses de vaccin devrait être privilégié.
  • Pour un enfant immunocompétent ayant fait une infection au SRAS-CoV-2 confirmée par TAAN ou par test antigénique, un calendrier de primovaccination contenant une dose de moins que le nombre prévu pourrait être suffisant.
  • Le CIQ recommande que les enfants immunodéprimés âgés de 6 mois à 4 ans puissent être immunisés avec une série primaire de trois doses du vaccin Spikevax (25 µg), en utilisant un intervalle recommandé de 4 semaines ou plus entre les doses.
  • Les vaccins contre la COVID-19 à ARNm pour les enfants de 6 mois à 4 ans ne devraient pas être systématiquement administrés en même temps que d'autres vaccins et devraient idéalement être espacés d’un intervalle de 14 jours ou plus. La coadministration pourrait être acceptable sous certaines conditions.
  • Le CIQ recommande l’utilisation préférentielle du vaccin Comirnaty de Pfizer (10 µg) pour les enfants de 5 ans, mais le vaccin de Moderna (25 µg) pourrait être administré à ces enfants de 5 ans comme alternative.
  • L’offre de vaccination contre la COVID-19 aux enfants de 6 mois à 4 ans ne devrait pas se faire au détriment de la vaccination régulière des enfants et de la vaccination de rappel contre la COVID-19 pour les adultes.