Revue rapide de la littérature et données épidémiologiques provinciales de la COVID-19 parmi les jeunes âgés de moins de 18 ans

Ce document est basé sur les publications et prépublications scientifiques identifiées à l’aide de la veille signalétique quotidienne réalisée par l’INSPQ sur la COVID-19 et les enfants. Les sources d’information dans le cadre de cette veille incluent plusieurs bases de données dont Pubmed, Medline et Embase (annexe 1), des revues et des éditeurs scientifiques. Les articles scientifiques contenus dans ce document reflètent l’état des connaissances en date du 9 novembre 2020, mais une mise à jour des données de la littérature grise a été réalisée au début décembre. Les données de surveillance pour le Québec qui sont présentées vont jusqu’au 31 octobre 2020, mais pour les données sur les éclosions, le rapport du 17 novembre a été utilisé.

Pour cette mise à jour, les questions de recherche sont :

  1. Quel est le fardeau de la COVID-19 chez les jeunes âgés de moins de 18 ans en termes d’incidence, d’hospitalisation, d’admission aux soins intensifs et de décès (incluant des données québécoises)?
  2. Quelle est la susceptibilité des jeunes âgés de moins de 18 ans à acquérir la maladie?
  3. Quel est le potentiel de transmission des jeunes âgés de moins de 18 ans et des milieux fréquentés par ceux-ci, incluant la dynamique de la transmission dans les écoles?
  4. Quel est l’impact de la présence de conditions médicales préexistantes sur la gravité de la COVID-19 chez les jeunes âgés de moins de 18 ans?

La méthode utilisée incluant la sélection des articles et l’identification du niveau d’appui est présentée en annexe. Compte tenu de l’ampleur des changements, les modifications n’ont pas été identifiées en jaune. Nous invitons donc le lecteur à prendre connaissance de l’ensemble du document.

Résumé

Alors que les jeunes de moins de 18 ans semblaient peu touchés par la COVID-19 comparativement aux adultes au moment de la précédente mise à jour en septembre, un portrait différent est maintenant observé. On note en effet une augmentation progressive de l’incidence cumulative chez les jeunes de moins de 18 ans, particulièrement chez les jeunes d’âge scolaire. Il demeure que leur risque de maladie grave est faible. Les données actuellement disponibles nous permettent de constater que la probabilité d’acquisition de la maladie chez les jeunes semble être comparable à celle des adultes. Cependant, des incertitudes demeurent quant à leur contribution dans la transmission du virus. En ce moment, leur rôle dans la transmission de la maladie est davantage mis en évidence, particulièrement lorsque certaines conditions favorisant la transmission sont réunies dans les milieux fréquentés par ceux-ci. Des éclosions dans les milieux scolaires sont documentées au Québec et ailleurs et les jeunes du secondaire semblent davantage touchés que ceux des niveaux préscolaire et primaire. Toutefois, au cours des dernières semaines, l’incidence chez les jeunes d’âge primaire se rapprochait de celle des jeunes du secondaire. Les données disponibles ne permettent pas toujours d’identifier clairement la source d’acquisition de l’infection ni la contribution des écoles dans la dynamique de transmission de la maladie. Enfin, les formes graves et les hospitalisations liées à la COVID-19 sont plus fréquentes parmi les jeunes ayant une condition médicale préexistante.

Revue rapide de la littérature et données épidémiologiques provinciales de la COVID-19 parmi les jeunes âgés de moins de 18 ans

Comité: 

Sujet(s): 

Type de publication: