Liens entre l’environnement alimentaire communautaire et l’alimentation

L’adoption d’une saine alimentation est influencée à la fois par des caractéristiques individuelles et collectives. Or, pour que des aliments soient consommés, ceux-ci doivent, en premier lieu, être disponibles et offerts au consommateur afin qu’il les achète.

Cette synthèse des connaissances documente les liens entre l’environnement alimentaire communautaire et l’alimentation. Elle cible également les méthodes les plus prometteuses pour étudier cet environnement. Elle est réalisée dans la perspective d’outiller les professionnels de santé publique et les décideurs travaillant à rendre l’environnement alimentaire plus favorable à la saine alimentation.

Le concept d’environnement alimentaire communautaire (EAC) fait référence aux caractéristiques des lieux où l’on peut se procurer des aliments, c’est-à-dire le type de commerces d’alimentation ou de restaurants, leur localisation, leur nombre dans un secteur et la distance à parcourir pour s’y rendre.

L’analyse des quatorze recensions répertoriées a permis de dégager les constats suivants :

  • Alors que certaines recensions des écrits ont observé qu’une majorité d’études primaires ont montré un lien significatif entre l’environnement alimentaire communautaire et l’alimentation, dans d’autres recensions des écrits, seulement une minorité d’études primaires observaient ce lien. C’est-à-dire qu’un environnement alimentaire de bonne qualité aiderait les individus à manger plus sainement, alors qu’à l’inverse, un environnement de mauvaise qualité contribuerait à ce que la population mange moins sainement.
  • Toutefois, plusieurs études n’ont pas montré de lien significatif entre l’EAC et l’alimentation, et un petit nombre ont rapporté des liens dans le sens contraire de ce qui est attendu;
  • L’hétérogénéité des méthodes employées pour étudier l’environnement alimentaire communautaire et l’alimentation pourrait expliquer ces résultats mixtes.

Néanmoins, certaines méthodes semblent plus prometteuses et se démarquent en raison de leurs résultats qui semblent plus probants :

  • Les indicateurs de la disponibilité des aliments, tels que la présence ou la densité des commerces alimentaires, semblent générer plus souvent des liens avec l’alimentation. De plus, l’effet observé en utilisant ces indicateurs est plus important que lorsque des indicateurs d’accessibilité physique, tels que la distance aux commerces, sont utilisés;
  • Les indicateurs relatifs, tels que la densité relative de certains types de commerces par rapport à l’ensemble des commerces dans une zone géographique d’intérêt, génèrent plus fréquemment des liens avec l’alimentation que les indicateurs de forme absolue, comme la distance entre un commerce et la maison;
  • Les outils détaillés de collecte de données alimentaires comme les rappels de 24 heures ou les journaux alimentaires semblent plus efficaces pour établir des associations que les outils brefs qui incluent une ou deux questions pour évaluer l’alimentation.

L’adoption d’une saine alimentation repose sur plusieurs éléments du contexte de vie des individus tels que l’environnement familial, économique et socioculturel. Ces facteurs s’ajoutent à l’accessibilité géographique aux aliments sains, soit la disponibilité et l’accessibilité des commerces. L’effet spécifique de chacun de ces éléments sur la saine alimentation n’est pas connu. Il est possible que ce soit la combinaison de leurs effets relativement modestes qui influencent l’alimentation. Ceci pourrait expliquer en partie pourquoi il est difficile d’observer des liens entre l’environnement alimentaire communautaire représentant un seul de ces facteurs et l’alimentation.

Vu leur impact potentiel sur l’alimentation et la santé des Québécois, des travaux de recherche et de caractérisation des environnements alimentaires locaux, régionaux et sur le plan national doivent se poursuivre. Ultimement, une meilleure compréhension de l’influence de l’environnement alimentaire communautaire permettrait de soutenir les acteurs dans la création d’environnements plus favorables à l’adoption d’une saine alimentation.



Youtube n'est pas accessible? Télécharger le format mp4.

Liens entre l’environnement alimentaire communautaire et l’alimentation

Auteur(-trice)s: 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-90312-3

Notice Santécom: