Portrait québécois de l’asthme : prévalence, incidence et mortalité de 2001 à 2016

L’asthme est un syndrome caractérisé par la présence de symptômes respiratoires persistants ou intermittents associés à une obstruction bronchique variable, généralement réversible, et par une hyperactivité bronchique. Pour la plupart des personnes atteintes, l’asthme se manifeste par des crises, en dehors desquelles la respiration est normale. Une maîtrise des symptômes et de la maladie aidera à prévenir ou à réduire au minimum les crises ainsi que le risque de complications, de morbidité et de mortalité.

Au Québec, la surveillance de l’asthme est réalisée à partir des données du Système intégré de surveillance des maladies chroniques du Québec (SISMACQ). Ce court feuillet dresse un portrait de la prévalence et de l’incidence de l’asthme dans la population québécoise pour l’année financière 2016-2017. La mortalité des personnes atteintes est également comparée à celle des personnes non atteintes. Finalement, on y présente l’évolution de la prévalence, de l’incidence et de la mortalité entre 2001-2002 et 2016-2017.

Principaux constats

En 2016-2017, environ 11 % des Québécois âgés d’un an et plus avaient déjà reçu un diagnostic d’asthme, ce qui représente 899 930 personnes.

Pour cette même année, la mortalité toutes causes était environ 1,5 fois supérieure chez les personnes atteintes que chez les personnes non atteintes.

Entre 2001-2002 et 2016-2017, le taux d’incidence de l’asthme a diminué. La prévalence a toutefois augmenté, ce qui a contribué à augmenter le fardeau de la maladie.

Portrait québécois de l’asthme : prévalence, incidence et mortalité de 2001 à 2016

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Collection: 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-86753-1

ISSN (électronique): 

1922-1762

Notice Santécom: