Le virus du Nil occidental et la travailleuse enceinte

Le 26 février 2003, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) adressait à l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) une demande concernant l'évaluation des risques pour la travailleuse enceinte au regard du virus du Nil occidental (VNO). Cette demande s'insère dans le contexte de l'émergence de l'infection par le VNO durant l'été 2002 au Québec et de la documentation aux États-Unis d'un cas d'infection transplacentaire et d'un cas de transmission probable par le lait maternel.

Afin de répondre à cette demande, le Groupe de référence grossesse-travail (GRGT) de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a le mandat de produire un travail comportant deux principales parties, soit une analyse de risque d'infection par le VNO pour la travailleuse enceinte ou qui allaite, et de mettre à jour l'analyse de risque humaine au regard de l'épandage de pesticides pour prendre en considération les aspects du risque pour la travailleuse enceinte.

Le présent document correspond à la première partie du mandat. Le VNO et ses effets sur la santé humaine y seront abordés en considérant le cas particulier de la femme enceinte ou qui allaite. La progression de l'épidémie en Amérique du Nord sera décrite. Les moyens de protection personnelle et les risques liés à l'usage d'insectifuges par les femmes enceintes seront présentés. Enfin, le risque d'infection par le VNO pour la travailleuse enceinte ou qui allaite sera

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (imprimé): 

2-550-41741-0

Notice Santécom: