Vaccination contre le tétanos : pertinence de doses de rappel chez l’adulte

  • Cet avis du Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) a pour objectif de proposer une stratégie de vaccination contre le tétanos, principalement au regard des doses de rappel à l’âge adulte.
    Il repose sur les données relatives à l’épidémiologie du tétanos au Québec et dans le monde, à l’efficacité et à l’immunogénicité des différents calendriers de vaccination ainsi qu’à la durée de la protection conférée par le vaccin.
  • Actuellement, il est recommandé d’administrer une dose de rappel de vaccin contre le tétanos tous les 10 ans chez les adultes.
  • Le CIQ recommande que la stratégie future de vaccination comprenne une dose de rappel unique chez l’adulte à l’âge de 50 ans. Cette recommandation s’appuie principalement sur les arguments suivants :
  • Les études de séroprévalence dans la population montrent une persistance de l’immunité contre le tétanos lorsqu’un calendrier complet de vaccination comprenant au moins 5 doses est utilisé, et ce, jusqu’à au moins 20 à 30 ans après la fin de la vaccination.
  • L’incidence du tétanos ne semble pas plus élevée dans les pays où l’on ne recommande pas de dose de rappel à l’âge adulte. Les cas de tétanos surviennent principalement chez les individus n’ayant pas reçu leur primovaccination.
  • Les couvertures vaccinales atteintes avec la recommandation actuelle d’administrer une dose de rappel tous les 10 ans chez l’adulte sont sous-optimales (environ 40 %) alors que les ressources et efforts nécessaires pour parvenir à de meilleurs résultats seraient non négligeables.
  • L’offre d’une dose de rappel unique à l’âge de 50 ans permettrait plus facilement de rejoindre la population visée (correspond souvent à un moment de visite médicale) et éventuellement d’atteindre une meilleure couverture vaccinale.
  • Pour les personnes qui ont reçu une dose de rappel dans les dix années qui précèdent l'âge recommandé de 50 ans (par exemple en contexte de prophylaxie antitétanique post-exposition), le CIQ recommande que cette dose soit jugée valide et puisse être considérée comme le rappel unique à l’âge adulte.
  • Enfin, une mise à jour des recommandations sur la définition d’une plaie à risque de tétanos et sur la prophylaxie antitétanique post-exposition sera émise ultérieurement, en complément du présent avis. 
Vaccination contre le tétanos : pertinence de doses de rappel chez l’adulte

Comité: 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-81757-4

Notice Santécom: