Le Candida auris est un microorganisme en émergence faisant partie de la catégorie des levures. Il est de plus en plus retrouvé comme agent pathogène causant des infections fongiques nosocomiales.

Identifié pour la première fois au Japon en 2009 dans un prélèvement en provenance du conduit auditif d’un patient (Satoh et al, 2009; ECDC, 2016; Rock, 2017), il a été depuis identifié dans près de 17 pays, répartis sur au moins cinq continents : l’Asie, l’Europe, l’Afrique et les Amériques (CDC, 2017a; Schwartz et Hammond, 2017).

Le C. auris, avec une souche clonale, est à l’origine d’éclosions dans plusieurs milieux de soins, dont certaines impliquent un nombre élevé d’usagers colonisés ou infectés.

Certaines caractéristiques particulières du Candida auris amènent les experts mondiaux à s’inquiéter face à sa propagation. En plus de sa capacité à se transmettre dans les milieux de soins et à provoquer des éclosions, plusieurs souches démontrent ou développent rapidement une résistance à la plupart des antifongiques couramment utilisés pour traiter les infections à Candida, ce qui amène un enjeu important sur les capacités de traitement et sur la survie des personnes infectées. De plus, il existe des difficultés dans la reconnaissance précise du Candida auris par les méthodes habituelles de laboratoire, si bien qu’il est souvent mal identifié. Ce retard dans la confirmation de la souche peut également avoir un impact majeur sur le traitement des infections, ainsi que sur sa transmission en milieux de soins.

Ce document présente les recommandations du Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ) sur les principales mesures à mettre en place pour permettre l’identification du Candida auris et prévenir sa transmission dans les milieux de soins au Québec.

Les recommandations émises dans ce document ont fait l’objet d’une revue de la littérature actuellement disponible sur le Candida auris. Par contre, certaines recommandations découlent d’un consensus des experts du CINQ puisqu’aucune recommandation officielle ou application explicite n’était abordée dans ces documents. Puisque les connaissances sur ce nouvel agent en émergence évoluent constamment, les membres du CINQ assureront un suivi de l’évolution des informations à ce sujet et pourront émettre une mise à jour de ces recommandations si des changements importants sont publiés.

 

Mesures de prévention et  de contrôle du Candida auris  dans les milieux de soins

Comité: 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-81113-8

Notice Santécom: