Interdictions de fumer dans des lieux publics extérieurs : exposition, mesures législatives et acceptabilité sociale

Cette synthèse de connaissances non systématique sur l'exposition à la fumée de tabac et les mesures législatives relatives aux interdictions de fumer dans des lieux publics extérieurs permet de dégager les constats suivants :

  • la fumée de tabac à laquelle un non-fumeur s'expose à l'extérieur à l'entrée d'édifices ou sur une terrasse publique est suffisante pour être détectée mais dépasse rarement les seuils de qualité de l'air établis par des organismes de santé;
  • les travailleurs de restaurants et de bars qui doivent servir des clients sur une terrasse sont à risque de se retrouver dans des conditions où l'exposition pourrait nuire à leur santé;
  • au Québec, la Loi sur le tabac pose des limites aux endroits où il est permis de fumer à l'entrée des édifices et sur les terrasses publiques, et quelques municipalités interdisent de fumer dans les parcs; d'autres juridictions canadiennes vont plus loin;
  • d'autres raisons que les impacts à la santé sont évoquées pour justifier les interdictions de fumer dans des lieux extérieurs, dont la dénormalisation de l'usage de tabac, la création d'environnements favorables au non-usage de tabac et la réduction des déchets;
  • les interdictions de fumer aux entrées des édifices, sur les terrasses publiques et sur les terrains de jeux pour enfants reçoivent le soutien de la majorité de la population québécoise;
  • des études réalisées ailleurs qu'au Québec auprès de décideurs indiquent que ceux-ci appréhendent l'application de ces mesures.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-73425-3

ISBN (imprimé): 

978-2-550-73424-6

Notice Santécom: