Risques liés à l'utilisation du Roundup(md) pour le contrôle des plantations de cocaine en colombie

Cet avis vise à faire un bilan des informations disponibles sur le Roundup(MD) et sa matière active le glyphosate et à jeter les bases d'un processus d'appréciation des risques pour la santé des populations concernées.

Dans le cadre des activités visant à contrôler la production de cocaïne en Colombie, les autorités concernées ont adopté une stratégie de destruction des cultures impliquant l'utilisation massive du glyphosate, un herbicide non sélectif couramment utilisé en milieux agricole et forestier à travers le monde.

Le contexte particulier de l'utilisation de cet herbicide pour le contrôle des plantations de cocaïne soulève des inquiétudes en ce qui concerne les risques d'exposition et d'atteinte à la santé des populations concernées. En effet, les plantations de cocaïne sont souvent à proximité des cultures maraîchères et ces dernières sont manifestement touchées par les pulvérisations de pesticides. Or, comme les producteurs sont souvent à faibles revenus, ils n'hésitent parfois pas à consommer les fruits ou légumes contaminés avant que ceux-ci ne soient affectés par l'action de l'herbicide, tel que déjà précisé, qui n'est absolument pas sélectif.

Il est possible que les populations concernées puissent présenter des symptômes légers d'intoxication aiguë dont principalement des effets irritatifs. Ces effets devraient toutefois être transitoires.

Bien que l'ensemble des données concernant la toxicité subchronique et chronique du RoundupMD, de sa matière active et du surfactant démontre une bonne innocuité du produit, nous ne pouvons exclure la possibilité que les doses d'exposition à longa terme dépassent les doses de référence et ce, surtout si la fréquence des applications est importante. Toutefois, à la lumière des données toxicologiques disponibles, il apparaît peu probable que la population développe des problèmes de santé chroniques significatifs.

De nombreuses incertitudes nous empêchent de faire une analyse plus précise des risques d'exposition pour les populations concernées. Une étude de caractérisation des résidus générés par les applications et de l'exposition des populations (surveillance biologique) nous permettraient sûrement de tirer des conclusions fermes dans ce dossier, mais en attendant, nous ne pouvons éliminer la possibilité d'incidents.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

Notice Santécom: