En 2011-2012, le programme de surveillance des bactériémies nosocomiales associées aux accès veineux en hémodialyse est devenu obligatoire pour toutes les unités d'hémodialyse. Douze installations se sont donc ajoutées à la surveillance, soit 1 universitaire et 11 non universitaires. Dix de ces unités suivent un nombre de patients-périodes inférieur à la médiane. Les taux de ces unités ont également tendance à être plus faibles.

Un total de 215 bactériémies associées à l'hémodialyse chronique a été déclaré en 2011-2012. Nous observons un taux d'incidence global de 0,43 bactériémie/100 patients-périodes ou de 0,35/1 000 sessions de dialyse ou encore de 0,23 bactériémie sur cathéter/1 000 jours-cathéters. Le risque accru de bactériémie lié à l'utilisation des cathéters se voit confirmé une fois de plus cette année, ces derniers générant un taux d'incidence 4 fois plus élevé que les fistules. Malgré ces données, l'utilisation des cathéters est en augmentation au Québec, atteignant les 53 %.

Les taux d'incidence globaux sont demeurés relativement stables (pour les unités participant depuis 2007-2008), hormis un pic en 2009-2010. En les stratifiant par type d'accès vasculaire, on note une variation à la hausse des taux de bactériémies sur fistule artério-veineuse. Ces derniers ont augmenté de façon significative à la fois pour les 20 unités participant depuis 2007-2008 que pour les 30 unités ayant participé au moins un an avant 2011-2012. Cette augmentation pourrait être attribuable au recours à la technique du « trou de bouton », utilisée dans la majorité de ces épisodes infectieux. Quant aux taux de bactériémies associées aux cathéters, bien qu'elles demeurent les plus fréquentes, elles ont significativement diminué dans les 20 unités participant à la surveillance depuis 2007-2008.

Le pathogène le plus fréquemment isolé était le S. aureus (59 %), les mesures de prévention spécifiques au S. aureus méritant d'être explorées. La diminution de la résistance à la méthicilline ne s'est pas maintenue en 2011-2012. Face à ces résultats, des recommandations sont émises dans le but de réduire les taux d'incidence des bactériémies associées aux voies d'accès chez cette clientèle très vulnérable.

Comité: 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-67272-2

ISBN (imprimé): 

978-2-550-67271-5

ISSN (électronique): 

1923-7669

ISSN (imprimé): 

1923-7650

Notice Santécom: