Sélection des solutions hydro-alcooliques en milieux de soins

En septembre 2009, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec demandait au Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ) son avis sur le pourcentage minimal d'alcool requis dans les solutions hydro-alcooliques (SHA) utilisées en milieux de soins. En lien avec cette demande, ce document fait état des connaissances concernant l'efficacité des différents alcools à inactiver les microorganismes d'importance en milieu hospitalier. La concentration en alcool n'étant pas l'unique critère de sélection d'une SHA en milieux de soins, d'autres caractéristiques pouvant influencer le choix d'un tel produit sont également passées en revue. Des recommandations entourant la sélection et l'utilisation des SHA en milieux de soins ont été élaborées.

Le CINQ recommande :

  • Que la concentration en alcool soit l'un des facteurs à considérer dans la sélection d'une solution hydro-alcoolique1 (SHA) et non l'unique facteur (2 – recommandé)2;
  • Que les milieux de soins sélectionnent des SHA contenant 60-80 % d'éthanol ou d'isopropanol (1 – fortement recommandé);
  • Que l'unité de mesure de la concentration en alcool contenu dans une SHA soit p/p lorsque la concentration est d'environ 60 % et v/v lorsque la concentration est d'environ 80 % afin d'éviter des concentrations sous- ou sub-optimales (3 – suggéré);
  • Que le volume utilisé pour effectuer la friction hydro-alcoolique soit suffisant pour recouvrir la totalité de la surface des mains et que la friction dure au moins vingt secondes (2 – recommandé);
  • Que des facteurs de convivialité soient considérés en plus des critères d'efficacité dans la sélection d'une SHA (2 – recommandé);
  • Que l'hygiène des mains après un contact potentiel avec le Clostridium difficile soit effectuée à l'eau et au savon (1 – fortement recommandé).

1Le CINQ a précédemment utilisé l'appellation « rince-mains antiseptiques à base d'alcool » et désormais, « solution hydro-alcoolique » sera l'expression employée pour désigner le produit et « friction hydroalcoolique » référera à l'acte.

2Le CINQ utilise un nouveau système de cotation de la force de ses recommandations structuré en quatre catégories : 1) fortement recommandé, 2) recommandé, 3) suggéré, 4) question non résolue. La description des catégories de force des recommandations se trouve à la page 13 du document.

Comité: 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-60552-2

ISBN (imprimé): 

978-2-550-60551-5

Notice Santécom: