Prévention et contrôle de la transmission des entérobactéries productrices de carbapénémases dans les milieux de soins aigus du Québec

La résistance croissante des entérobactéries aux antibiotiques devient une préoccupation de plus en plus grande dans le monde médical. Ces bactéries sont fréquemment impliquées dans les infections tant communautaires, qu’acquises dans les milieux de soins. L’identification d'un nombre croissant d’entérobactéries résistantes aux céphalosporines de troisième génération et l’émergence d’entérobactéries également productrices de carbapénémases représentent une menace importante puisque l’arsenal thérapeutique pour traiter les infections liées à ces agents pathogènes devient très restreint, pouvant se limiter à la tigecycline ou au colistin.

Les deux catégories de carbapénémases en émergence chez les entérobactéries sont les enzymes KPC (Klebsiella pneumoniae productrice de carbapénémases) et NDM-1 (New- Delhi Metallo-beta-lactamase-1) récemment responsables de plusieurs cas d’infections, notamment au Royaume-Uni. Le fait que les gènes de résistance de ces bactéries aient été identifiés sur des plasmides est également une source d’inquiétude puisque cette caractéristique facilite la transmission de cette résistance à d’autres espèces bactériennes.

Le présent document vise à informer les médecins et membres du personnel des milieux de soins aigus, sur les mesures de prévention et contrôle à appliquer pour prévenir l’introduction et la propagation des entérobactéries productrices de carbapénémases dans les milieux de soins aigus du Québec. Ces recommandations ont été élaborées notamment à partir des mesures recommandées par les CDC pour la prévention de la transmission des entérobactéries productrices de KPC (CDC, 2009) et de recommandations diffusées par la Health Protection Agency au Royaume-Uni (2009).

Les recommandations contenues dans ce document devraient être examinées au sein de l’équipe et du comité de prévention des infections de l’institution afin d’en définir les limites et modalités d’application et d’émettre les recommandations appropriées à la direction de l’établissement. En particulier, même si ce document concerne les entérobactéries productrices de carbapénémases, il faut également évaluer la nécessité de mettre en place des mesures de prévention et contrôle des infections dans toute situation impliquant un patient hospitalisé chez qui est isolé un bâtonnet Gram négatif résistant à la majorité des classes d’antibiotiques dont les carbapénèmes, quels que soient le(s) mécanisme(s) de résistance impliqué(s).

Bien que quelques éclosions d’infections nosocomiales reliées à des entérobactéries productrices de carbapénémases aient été rapportées dans le monde, l’épidémiologie actuelle au Québec permet de croire que l’incidence de ces infections demeure très faible. Dans ces recommandations, le CINQ propose une approche à la fois flexible pour le repérage des cas potentiels, se basant principalement sur l’épidémiologie, et agressive face aux cas connus pour qui les mesures strictes de prévention et contrôle doivent être appliquées.

Comité: 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-60426-6

ISBN (imprimé): 

978-2-550-60425-9

Notice Santécom: