Enquête québécoise sur la vaccination contre la grippe A(H1N1), la grippe saisonnière et le pneumocoque

En l’absence d’un registre d’immunisation provincial pleinement fonctionnel, des enquêtes populationnelles sont essentielles pour établir les couvertures vaccinales, le principal indicateur utilisé pour évaluer la capacité des programmes de vaccination à atteindre leurs objectifs. Ces enquêtes permettent également d’obtenir des informations importantes quant aux connaissances, attitudes et pratiques sur la vaccination des participants. Ces informations, essentielles à l’élaboration des stratégies de promotion de la vaccination, ne peuvent s’obtenir que par ce type de méthodologie. Ainsi, depuis 2001, quatre enquêtes sur les couvertures vaccinales contre la grippe saisonnière et le pneumocoque ont été réalisées au Québec. Étant donné la pandémie de grippe A(H1N1) survenue au Québec, l’actuelle enquête sur les couvertures vaccinales contre la grippe saisonnière et le pneumocoque a été élargie afin de tenir compte de la vaccination contre la grippe A(H1N1).

Dans le cadre de la pandémie et de la campagne de vaccination de masse, un fichier de vaccination rassemblant l’ensemble des données sur les personnes vaccinées a été créé. Ce fichier permettait une saisie des informations sur les lieux mêmes de la vaccination et avait pour objectifs de permettre de retracer des lots de vaccins ou des personnes ayant été vaccinées avec des lots problématiques, de suivre l’évolution des manifestations cliniques inhabituelles suivant l’immunisation (MCI) ainsi que de suivre la couverture vaccinale et d’identifier les groupes de population moins bien vaccinés.

En vue de diminuer le temps de saisie et d’améliorer la qualité des données, le fichier des personnes assurées (FIPA) de la Régie de l’assurance maladie du Québec a été obtenu et préchargé initialement dans le registre. Cette particularité a permis une alimentation automatique des variables sociodémographiques du fichier de vaccination. Les données sur les couvertures vaccinales par groupes d’âge et par sexe sont donc fiables. Toutefois, les informations concernant certains groupes ciblés par la campagne de vaccination massive, notamment les personnes atteintes de maladies chroniquesa et les travailleurs de la santé, semblent incomplètes ou inexactes. C’est pourquoi la présente enquête visait à estimer les couvertures vaccinales pour ces groupes cibles, entre autres et que toutes les personnes âgées de 18 ans ou plus étaient visées. Rappelons que, jusqu’à maintenant, peu de données québécoises sur les couvertures vaccinales de groupes tels que les travailleurs de la santé et les personnes de moins de 50 ans atteintes de maladies chroniques étaient disponibles.

Cette enquête a également mesuré les déterminants de la vaccination (et de la non vaccination) contre la grippe A(H1N1). Ces informations permettront de mieux cibler les interventions éducatives et de promotion lors de prochaines campagnes de masse ou pourront être adaptées à la vaccination contre la grippe saisonnière. De plus, étant donné la population visée par cette enquête, l’intention des participants âgés de 50 ans ou plus de recevoir le vaccin contre le zona a aussi été mesurée.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-62633-6

ISBN (imprimé): 

978-2-550-62632-9

Notice Santécom: