Une troisième dose de vaccin contre la COVID-19 pour les personnes immunosupprimées

Le Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) recommande l’administration d’une dose additionnelle de vaccin contre la COVID-19 dans le cas particulier des personnes immunosupprimées.

Dans un avis publié aujourd’hui par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le Comité sur l’immunisation du Québec précise selon quelles modalités une 3e dose de vaccin s’avère utile pour protéger les personnes immunosupprimées contre une infection par le virus de la COVID-19 :

Avis portant sur la pertinence d’une dose additionnelle de vaccin contre la COVID-19 pour les personnes ayant une immunodépression

Le CIQ recommande une 3e dose pour les personnes immunosupprimées ainsi que les personnes dialysées. Cette dose additionnelle doit être considérée comme un renforcement de la vaccination de base et non comme une dose de rappel.

La mesure concerne seulement 1 à 2 % de la population, par exemple les personnes ayant eu une transplantation d’organe ou qui reçoivent une chimiothérapie pour combattre un cancer.

« Il arrive souvent que ces personnes ne répondent pas aux deux premières doses en raison d’une condition médicale qui affecte leur système immunitaire. Elles devraient recevoir une 3e dose d’un vaccin à ARN messager avec un délai de quatre semaines ou plus après la 2e dose pour améliorer leurs défenses contre la COVID-19 », explique le Dr Nicholas Brousseau, médecin spécialiste à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et président du Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ).

De plus, il est essentiel que les proches d’une personne immunosupprimée soient adéquatement vaccinés.

Pas de 3e dose pour les résidents de CHSLD pour l’instant

Dans l’Avis préliminaire sur la vaccination contre la COVID-19 chez les résidents de CHSLD, le CIQ ne recommande pas, pour l’instant, l’administration d’une 3e dose aux résidents des Centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD).

La stratégie québécoise d’allonger le délai entre les deux doses au-delà des intervalles préconisés par les fabricants de vaccins semble avoir favorisé une meilleure protection. Cette stratégie fait aussi en sorte que la deuxième dose a été offerte plus récemment aux résidents de CHSLD du Québec comparativement à d’autres juridictions. De plus, l’incidence de la COVID-19 est actuellement très faible dans ces milieux.

« La 4e vague est concentrée chez les jeunes moins vaccinés et la COVID-19 peut leur causer plusieurs problèmes : il faut viser un meilleur taux de vaccination avec deux doses chez ces jeunes », insiste le Dr Brousseau.

Il n’en demeure pas moins que la circulation croissante du variant Delta hautement transmissible nécessite un monitorage en temps quasi réel de la situation. Le Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) et les experts de l’INSPQ suivent de près les données scientifiques sur le nombre de cas de COVID-19, l’évolution du virus et l’efficacité des vaccins afin d’adapter rapidement leurs recommandations. Au besoin, une dose de rappel (ou booster) sera considérée pour certains groupes de la population afin de réactiver leur mémoire immunitaire.

Avis du CIQ récemment publiés

Avis portant sur la pertinence d’une dose additionnelle de vaccin contre la COVID-19 pour les personnes ayant une immunodépression

Avis préliminaire sur la vaccination contre la COVID-19 chez les résidents en CHSLD 

Intervalle entre les deux doses des vaccins à ARN messager contre la COVID-19 chez les personnes immunosupprimées (mise à jour)

Avis préliminaire sur la validation des doses de vaccin contre la COVID-19 reçues à l’étranger (mise à jour)


Définitions

Immunosuppression : Problème de santé qui rend le système immunitaire (de défense contre les infections) partiellement ou totalement inopérant. Ces personnes ont aussi de la difficulté à répondre aux vaccins. Une personne peut être immunosupprimée en raison d’une affection congénitale, d’une maladie acquise ou de médicaments qui suppriment la fonction immunitaire. Le terme immunodépression est équivalent.

Immunogénicité : réponse immunitaire induite par la vaccination. La qualité de la réponse varie en fonction du vaccin et des caractéristiques de la personne vaccinée.

Catégories: