Maternité et travail

Le rôle d’éclairage scientifique de l’INSPQ

L'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) par l’entremise du Groupe scientifique maternité et travail (GSMT), produit des analyses et des synthèses des connaissances scientifiques qui seront utiles à l’élaboration des guides de pratique destinés aux médecins du Réseau de santé publique en santé au travail (RSPSAT) dans le cadre de l’application du programme Pour une maternité sans danger, mieux connu sous le nom de Retrait préventif de la travailleuse enceinte.

Le programme Pour une maternité sans danger est un droit inscrit dans une loi

En 1981, le Québec s'est doté d'un programme avant-gardiste de protection de la maternité au travail, le programme Pour une maternité sans danger (PMSD). En vertu de la Loi sur la santé et la sécurité du travail, si les conditions de son travail comportent des dangers pour l’enfant allaité, pour l'enfant à naître ou, à cause de son état de grossesse, pour elle-même, la travailleuse a le droit d’être affectée à d’autres tâches ne comportant pas de dangers. Si cela s’avère impossible, elle pourra être retirée du travail. La demande d’accès au programme PMSD est faite par le médecin traitant après consultation d’un médecin du réseau public en santé au travail qui doit évaluer si le poste de travail comporte des dangers.