Recension des écrits sur la contamination du lait maternel par des substances chimiques présentes en milieu de travail - Proposition d'une grille d'analyse de risque de transfert d'un contaminant chimique dans le lait maternel

L'objectif de cette recension était de développer une grille d'analyse de risque de transfert dans le lait maternel d'un contaminant chimique présent en milieu de travail.

Le document présente d'abord une description des demandes acceptées par le programme PMSD (« Pour une maternité sans danger ») de la CSST, pour la catégorie de réclamation – allaitement, selon le type d'agresseur chimique, le secteur d'activité et la profession. Puis la physiologie de la lactation est revue et une attention particulière est accordée aux facteurs qui influencent le transfert des produits chimiques pendant la lactation (la pharmacologie maternelle, la glande mammaire, la composition du lait et les propriétés physico-chimiques du produit). Les études épidémiologiques qui ont porté spécifiquement sur la contamination du lait maternel par des produits chimiques présents en milieu de travail sont ensuite détaillées. La recension des écrits touche les catégories suivantes : métaux (plomb, cuivre et zinc), composés organochlorés (DDT et BPC), solvants organiques (tétrachloroéthylène, vapeurs de gazoline, chloroprène, chlorure de méthylène, disulfure de carbone et styrène) et anesthésiques volatiles (halothane). Enfin, une grille d'analyse de risque de transfert d'un contaminant chimique dans le lait maternel est proposée.

Les études épidémiologiques qui se sont intéressées à la contamination du lait maternel par des substances chimiques présentes en milieu de travail sont rares. Aucune ne permet d'établir une relation entre la présence de ces substances dans le lait maternel et une atteinte au développement de l'enfant. C'est donc essentiellement à partir d'une revue de la physiologie de la lactation et des caractéristiques physiques et chimiques des substances que la grille a été développée et testée avec deux des substances faisant le plus souvent l'objet de demandes au programme PMSD, soit le toluène et le tétrachloroéthylène.

La démarche proposée se veut avant tout une aide à la prise de décision. L'outil demeure perfectible et ne pourra que s'enrichir des commentaires des différents intervenants.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (imprimé): 

2-550-42415-8

Notice Santécom: