Violence

  • 26 mai 2010

    Au Canada, les décès liés aux armes à feu constituent un problème de santé publique important. Au cours des trente dernières années, plusieurs mesures ont été implantées par le Parlement canadien pour réduire l’ampleur de ce problème. La plupart de ces mesures portent sur le contrôle des armes à feu sans restriction (ex. : carabines et fusils de chasse). Ces mesures ont été implantées progressivement suite à l’adoption de trois projets de loi soit : les projets de loi C-51 (en 1977), C-17 (en 1991) et C-68 (en 1995). C’est depuis 1998, suite à l’adoption du projet de loi C-68, que tous les propriétaires d’armes à feu sans restriction sont obligés de détenir un permis de possession d’arme à feu et d’enregistrer chacune des armes possédées.

    Au cours des dernières années,...

  • 29 mars 2010

    En décembre 2006, l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) publiait une étude exploratoire intitulée Consolidation des pratiques préventives en violence conjugale dans les CLSC du Québec : étude exploratoire1. Ce document répondait à l'engagement du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) et de l'INSPQ à développer de meilleures pratiques de dépistage/identification précoce, et ce, dans le cadre du Plan d'action gouvernemental 2004-2009 en matière de violence conjugale (Gouvernement du Québec, 2004) qui découle de la Politique gouvernementale en matière de violence conjugale (Gouvernement du Québec, 1995). Plus précisément, l'étude cherchait à répondre à la mesure 16 de ce plan d'action qui se lit ainsi...

  • 9 mars 2010

    Ce rapport contribue à répondre à un engagement du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) et de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), formulé dans le Plan d'action gouvernemental 2004-2009 en matière de violence conjugale (Gouvernement du Québec, 2004). Cet engagement consistait à « produire une synthèse des connaissances théoriques et empiriques relatives aux meilleures pratiques de détection précoce en matière de violence conjugale ». Il vise ainsi à « soutenir et consolider une pratique d'intervention précoce par des activités de sensibilisation et de formation et par le développement et l'utilisation d'outils appropriés ». Ce document s'inscrit dans la suite des travaux réalisés en 2006 dans le cadre d'un mandat octroyé par le...

  • 13 novembre 2009

    There are at least two methods for gaining a first-hand understanding of the situation in a community: direct observation and exploratory walks. Direct observation involves studying the community in order to identify characteristics or situations with nuisance potential (disorderly conduct, incivility, deteriorated physical environment, etc.), while exploratory walks are aimed at assessing urban environments (neighbourhood units, streets, blocks, etc.) from the standpoint of users.

    The main purpose of such walks is to determine how a given environment affects the population's feeling of safety and to gauge the extent to which people feel they are at risk of being assaulted. Exploratory walks are designed to establish whether the environment's characteristics enable people to...

  • 28 mai 2009

    L'observation directe consiste à explorer un milieu dans le but d'identifier des caractéristiques ou des situations portant un potentiel de nuisance (désordre, incivilités, détérioration de l'environnement physique, etc.). Ce guide est destiné à encadrer le recueil d'informations significatives qui permettront de progresser vers une meilleure compréhension des problèmes constatés, notamment par la population, dans certains lieux privés ou publics. Il peut s'agir, par exemple, des abords des résidences familiales à haute densité, des centres ou secteurs commerciaux, des bars et autres établissements où l'on sert de l'alcool, etc.

    À l’intérieur du diagnostic de sécurité, il s’avère parfois difficile d’estimer ou de quantifier certains éléments qui doivent être pris en compte,...

  • 15 octobre 2008

    The Centre is made up of institutions in the Québec public health network under the scientific coordination of the Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), which, in conjunction with its mission, establishes links with Canadian and international organizations in order to foster cooperation and the pooling of knowledge. The Collaborating Centre seeks to contribute at the international level to research, development and the dissemination of intersectoral approaches to promote safety and prevent intentional and unintentional injuries.

  • 15 octobre 2008

    Le Centre est formé d'un ensemble d'institutions du réseau de la santé publique du Québec sous la coordination scientifique de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) qui, de part sa mission, établit des liens avec différentes organisations, à l'échelle canadienne et internationale, de manière à favoriser la coopération et l'échange de connaissances. Il contribue sur la scène internationale à la recherche, au développement et à la diffusion d'approches intersectorielles pour promouvoir la sécurité et prévenir les traumatismes intentionnels et non intentionnels

  • 9 janvier 2008

    Many Inuit community members have expressed their concern about the rates of sexual abuse in Nunavik. The objective of the Nunavik Inuit Health Survey 2004 was, among other things, to gather information regarding the prevalence of sexual abuse and the characteristics of the victims in Nunavik. A total of 856 adults completed the sexual abuse section of the confidential questionnaire from which the current data are drawn.

    Results reveal that one in three adults has experienced sexual abuse during childhood and one in five during adulthood. About one in two women reported having been forced or having faced attempts made to force them to perform a sexual act while a minor. One out of four stated that they faced the same problem in adulthood. The prevalence of sexual abuse in men...

  • 9 janvier 2008

    Many Inuit community members have expressed their concern over increased violence in Nunavik homes and streets. Yet little is known about the actual prevalence of violent behaviour. The objective of this summary is to provide current data on physical violence, the characteristics of adults who are affected by violence, and the origin of perpetrators among the Inuit of Nunavik. Descriptive data on property offences are also provided.

    During the course of the Nunavik Inuit Health Survey in fall 2004, a total of 969 individuals over the age of 15 completed a confidential questionnaire with questions relating to physical and community violence. Among both men and women, 53% reported having been physically abused and 46% reported having been a victim of property damage during the...

  • 9 janvier 2008

    Nombreux sont les membres de la communauté inuite à s’être montrés préoccupés par le taux d’agression sexuelle au Nunavik. L’objectif de l’Enquête de santé auprès des Inuits du Nunavik de 2004 était, entre autres, de recueillir de l’information sur la prévalence de l’agression sexuelle au Nunavik ainsi que sur les caractéristiques des victimes. Au total, 856 adultes ont répondu aux questions de la section sur l’agression sexuelle du questionnaire confidentiel d’où sont tirés les présents résultats.

    Les résultats de l’enquête révèlent qu’un adulte sur trois a été victime d’agression sexuelle au cours de son enfance et une personne sur cinq à l’âge adulte. Environ une femme sur deux affirme avoir été soumise à une activité sexuelle forcée, ou une tentative d’activité sexuelle...

Pages

S'abonner à Violence