Aider les professionnels de santé et de services sociaux de première ligne à détecter la maltraitance envers les aînés

La maltraitance envers les aînés est de plus en plus reconnue comme un problème social et de santé dont il faut se préoccuper. Malheureusement, peu d'études récentes permettent d'établir l'importance du phénomène au Canada. La seule étude réalisée à l'échelle du pays rapporte que 4 % des aînés aurait été victime de maltraitance au cours d'une année. Dans les faits, cette proportion est probablement plus élevée, puisque la maltraitance demeure méconnue et peu révélée.

Pour contrer ce problème lourd de conséquences, il importe d'impliquer le milieu clinique. De par leurs contacts fréquents avec des aînés, les professionnels de la santé de première ligne sont bien placés pour repérer des cas de maltraitance. Reconnaître la maltraitance, sous toutes ses formes, représente toutefois un défi pour lequel tous les professionnels ne sont pas outillés.

Cette synthèse s'adresse notamment à des gestionnaires et à des décideurs du réseau de la santé et des services sociaux. Elle propose des pistes d'action pour encourager la pratique de la détection précoce de la maltraitance par les professionnels de la santé et des services sociaux oeuvrant auprès des aînés vivant à domicile.

Faits saillants

  • Les professionnels de la santé et des services sociaux ont un rôle primordial à jouer dans la détection de cas de maltraitance.
  • La stratégie la plus susceptible d'améliorer la pratique professionnelle de la détection s'appuie sur trois mesures complémentaires :
    • Une utilisation prudente des outils de détection disponibles;
    • Une offre d'activités de formation aux professionnels;
    • Des conditions organisationnelles favorables.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-70437-9

Notice Santécom: