Perspectives pour un vieillissement en santé : proposition d'un modèle conceptuel

Un vieillissement accéléré de la population marquera la société québécoise au cours des prochaines décennies. Ce phénomène interpelle toute la société : les personnes âgées ellesmêmes, les familles, les communautés, les décideurs, les intervenants des réseaux de services publics, les organismes communautaires et l’entreprise privée. Les actions à mettre en oeuvre pour améliorer la santé des personnes âgées doivent s’appuyer sur les connaissances les plus à jour concernant les déterminants de leur état de santé, les facteurs de risque associés aux principaux problèmes, aussi bien psychosociaux que de santé physique et mentale observés dans ce groupe d’âge, et les meilleures modalités d’organisation des services et pratiques de soins. Tout comme pour la population en général, ces mesures doivent tenir compte également des différentes réalités vécues par les personnes âgées et elles exigent une attention particulière pour les sous-groupes qui sont particulièrement vulnérables : les femmes âgées seules, les proches aidants dont une bonne proportion sont eux-mêmes âgés, les personnes fragilisées, les personnes immigrantes, etc.

La présente proposition de modèle conceptuel s’inscrit dans le cadre de l’exercice en cours à la Direction de santé publique (DSP) de l’Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale visant à revoir les priorités qui seront retenues dans son prochain Plan d’action régional de santé publique à l’intention de la population âgée. La DSP entend accroître ses activités destinées à soutenir la mise en oeuvre d’environnements favorables et de conditions de vie propices au maintien de l’autonomie des personnes âgées. De son côté, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) s’est associé à la démarche parce qu’il trouve essentiel de faire progresser les connaissances et de mettre en lumière la pertinence des stratégies et des actions intersectorielles pour un vieillissement en santé.

La démarche suggérée cible autant les personnes âgées en bonne santé que celles qui présentent des incapacités ou des maladies chroniques. Elle prend en compte l’ensemble des facteurs et des stratégies d’intervention destinées à maintenir et à améliorer la santé des personnes âgées. Tous les partenaires concernés sont appelés à revoir leurs rôles et responsabilités respectifs et à déterminer les zones de collaboration sectorielles et intersectorielles. Il est souhaité que les décideurs, les gestionnaires et l’ensemble des personnes oeuvrant auprès des personnes âgées, au niveau provincial, aussi bien dans les régions que dans les réseaux locaux de services, soient sensibilisés à toute l’étendue des possibilités offertes pour favoriser un état de santé optimal chez les personnes âgées.

Le modèle conceptuel proposé offre une vision d’ensemble de ce qui devrait être fait et se veut un outil de réflexion en faveur d’une révision de nos objectifs en la matière et d’une plus grande cohérence des actions. Intégrant la préoccupation pour l’organisation des soins et services, il considère plus largement l’ensemble des déterminants de la santé des personnes âgées. Loin de constituer une proposition finale, cette première ébauche pourra certainement s’enrichir des expériences de chacun.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-54553-8

ISBN (imprimé): 

978-2-550-54552-1

Notice Santécom: