Rapport annuel de gestion 2007-2008

Les réalisations de l'Institut sont nombreuses et diversifiées. Elles permettent aux décideurs de prendre de meilleures décisions de santé dans des champs très variés et toujours d'actualité.

Mieux vivre avec notre enfant de la naissance à deux ans devient maintenant Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans

Trente ans après la toute première édition du guide Mieux vivre avec notre enfant de la naissance à deux ans, l'Institut est fier de répondre à la demande maintes fois répétée d'ajouter des sections sur la grossesse et l'accouchement à ce populaire guide destiné aux parents. Le développement de ces nouveaux chapitres a été rendu possible grâce au financement de la Fondation Lucie et André Chagnon. À la suite d'une entente avec Services Québec, le guide inclut maintenant la publication Devenir parent du gouvernement du Québec et sera dorénavant distribué lors du suivi de grossesse.

Virus du papilome humain

En octobre 2007, l'Institut a rendu publique une synthèse des connaissances et des recommandations au regard de l'implantation d'un programme de vaccination contre les virus du papillome humain (VPH) au Québec. Les recommandations de base émises par l'Institut ont été retenues par le ministère de la Santé et des Services sociaux pour le nouveau programme de vaccination qui débutera à l'automne 2008.

En 2007-2008, l'Institut a mené une série d'études sur la faisabilité et l'acceptabilité d'un tel programme de vaccination auprès des professionnels de la santé et de la population québécoise. Ces études ont montré un intérêt considérable des professionnels de la santé et une acceptabilité élevée de la population pour la vaccination contre les VPH.

Cependant, les résultats de ces études ont aussi soulevé certaines croyances et opinions en contradiction avec les données scientifiques existantes. Afin d'assurer une implantation optimale du nouveau programme de vaccination, une collaboration étroite a été établie avec différents spécialistes impliqués dans la prévention et le traitement des maladies attribuables aux VPH.

Ainsi, des analyses comparatives détaillées des vaccins contre les VPH et des stratégies de dépistage du cancer du col de l'utérus ont été effectuées. Un avis portant spécifiquement sur l'équivalence des deux vaccins existants a d'ailleurs été acheminé au Ministère au début de l'année 2008 pour soutenir la prise de décision. Des communications sur la prévention des maladies attribuables aux VPH par la vaccination ont aussi été présentées aux associations des obstétriciens-gynécologues, des pédiatres et des omnipraticiens du Québec. Plusieurs présentations ont été développées pour former les vaccinateurs, qu'il s'agisse de médecins, d'infirmières ou d'infirmiers, dans plusieurs régions du Québec. Un devis d'évaluation de l'impact à court et à long terme du programme de vaccination a également été proposé au Ministère. La nécessité de procéder à des estimations économiques à moyen et à long terme du programme de vaccination et de l'évolution des déterminants psychosociaux de la vaccination a été établie. Enfin, l'Institut est déjà engagé dans l'implantation du programme de vaccination contre les VPH et contribuera activement à en évaluer les résultats.

Changements climatiques

En novembre 2007, l'Institut s'est vu confier, par le ministère de la Santé et des Services sociaux, la mise en oeuvre du volet santé du Plan d'action 2006-2012 sur les changements climatiques du gouvernement du Québec avec la gestion d'une enveloppe budgétaire de cinq millions de dollars. Ce plan renforcera la fonction surveillance et vigie des effets sur la santé des vagues de chaleur ou autres événements climatiques extrêmes, ainsi que des maladies infectieuses zoonotiques ou vectorielles. Des projets pilotes encourageront la création d'îlots de fraîcheur dans les espaces publics, une meilleure résistance des bâtiments et des infrastructures aux extrêmes climatiques, de même que la modification de certaines pratiques de soins, notamment auprès des personnes vulnérables.

L'Institut a par ailleurs continué de coordonner le programme de recherche Santé d'Ouranos (2006-2009), dont les neuf projets ont été réalisés selon l'échéancier prévu. Plusieurs résultats très intéressants pour éclairer les priorités d'adaptations futures aux changements climatiques feront l'objet de publications sous peu.

Autoévaluation des activités et des services de l'Institut

À l'aube de son dixième anniversaire, l'ensemble du personnel de l'Institut a participé à un exercice d'autoévaluation afin de réaliser un bilan critique de ses activités et de ses services en termes de pertinence, d'efficacité et d'efficience. Par ailleurs, des sondages auprès des principaux partenaires et du personnel ont été réalisés pour recueillir les opinions de chacun et pour évaluer leur satisfaction. Chaque direction de l'Institut a ensuite identifié les principaux enjeux de ses secteurs d'expertise, en plus de dégager ses forces et ses faiblesses et de formuler des recommandations qui ont été présentées au conseil d'administration. En avril 2008, un groupe d'auditeurs externes a été mandaté pour valider ces constats et tirer ses propres conclusions sur les forces, les faiblesses et les pistes de solution proposées par l'Institut. Leur rapport est attendu en juin 2008. L'ensemble de ces réflexions aidera l'organisation à élaborer sa prochaine planification stratégique, à prioriser ses activités et services, de même qu'à améliorer son fonctionnement.

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-53662-8

ISBN (imprimé): 

978-2-550-53661-1

ISSN (électronique): 

1918-1477

ISSN (imprimé): 

1713-9848

Notice Santécom: