La résistance aux antituberculeux au Québec : 2006

Le Laboratoire de santé publique du Québec collige tous les résultats des épreuves de sensibilité auxquelles ont été soumis les isolats de bacilles tuberculeux pendant l'année civile afin de suivre l'évolution de la résistance aux antituberculeux au Québec.

Les tableaux reflètent notre surveillance de laboratoire des nouvelles souches de Mycobacterium tuberculosis et M. africanum, variété africaine du bacille tuberculeux humain. Ils présentent, pour l'ensemble de la province (1997 à 2006) et selon les 18 régions sociosanitaires (2002 à 2006), le profil annuel de la résistance des souches des nouveaux cas de tuberculose aux antituberculeux majeurs c'est-à-dire isoniazide (INH), rifampicine (RIF), éthambutol (EMB) et pyrazinamide (PZA).

La souche de M. africanum, rapportée en 2006, a été isolée d’un spécimen d’expectoration chez un patient de 24 ans d’origine sénégalaise, récemment arrivé au Québec. Il s’agit du troisième cas documenté au Québec.

Le nombre total de cas en 2006 (n = 198) est le plus bas rapporté à ce jour. On observe, par contre, avec celui de 2003, l’un des taux les plus élevés de souches résistantes, augmentation associée à l’INH. Deux nouveaux cas multirésistants (INH-RIF) sont rapportés pour la région 06.

Nous vous présentons également, à la page 4, un relevé de souches d’espèces d’origine animale, appartenant aussi au complexe M. tuberculosis, isolées au cours des dernières années. Elles peuvent causer la tuberculose chez l’homme mais le mode de transmission principalement documenté est de l’animal vers l’homme. La souche de M. caprae, rapportée en 2006, a été isolée d'un spécimen d’expectoration chez un patient de 54 ans d’origine québécoise. Il s’agit du deuxième cas documenté au Québec. Décrit pour la première fois en 1999, ce pathogène animal a été rapporté presqu’exclusivement en Europe et principalement chez des animaux de ferme et des animaux sauvages. Les cas humains documentés sont généralement reliés au maniement de chèvres et de bovins.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-49411-9

ISBN (imprimé): 

978-2-550-49410-2

ISSN (électronique): 

1911-3080

ISSN (imprimé): 

1716-8902

Notice Santécom: