Gestion des cas présentant un premier test d’amplification des acides nucléiques avec un résultat « détecté » ou « détecté faible quantité d’ARN viral » et de leurs contacts

Contexte

Au Québec, des résultats de test d’amplification des acides nucléiques (TAAN) « détecté » ou « détecté faible quantité d’ARN viral » ont été rapportés chez des personnes asymptomatiques, pré-symptomatiques ou symptomatiques (incluant des personnes présentant des symptômes atypiques ou d’intensité légère), dans certains cas sans risques d'exposition identifiés. Ce document remplace l’avis « Gestion des cas asymptomatiques présentant un premier test d’amplification des acides nucléiques (TAAN) positif et de leurs contacts », rédigé dans un contexte de faible transmission communautaire et basé sur la prise en charge des personnes asymptomatiques. Actuellement, les indicateurs de surveillance démontrent une augmentation de la transmission dans la communauté dans plusieurs régions.

L’objectif de cet avis est d’outiller les intervenants pour statuer sur la contagiosité des personnes avec un résultat de TAAN « détecté » ou « détecté faible quantité d’ARN viral », afin d’orienter l’intervention de santé publique pour la prise en charge des cas et des contacts.

Méthodologie

La littérature grise a été consultée en date du 18 septembre 2020. Une réponse rapide de l’Institut national d'excellence en santé et services sociaux (INESSS) sur les indications et critères d’accès au test, publiée le 21 juillet 2020, a aussi été consultée.

Cet avis a fait l’objet d’une consultation auprès des membres du Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ) le 9 septembre 2020, suivie d’une validation le 30 septembre 2020.