Performance du Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) en 2020, première année de la pandémie de la COVID-19 - Partie 1

Le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) invite, depuis 1998, les résidentes du Québec âgées de 50 à 69 ans à passer une mammographie de dépistage du cancer du sein tous les 2 ans. L’objectif du PQDCS est de réduire d’au moins 25 % le taux de mortalité par cancer du sein chez les femmes de 50 à 69 ans. Depuis 1998, l’INSPQ est mandaté par le Programme québécois de cancérologie (PQC) du Ministère de la Santé et des Services sociaux pour faire l’évaluation du PQDCS.

Objectifs

L’objectif principal de ce rapport est de présenter les effets de la pandémie de la COVID-19 et des mesures de protection sanitaire imposées sur la réalisation des mammographies de dépistage du PQDCS, en 2020, à l’aide des indicateurs de performance disponibles.

Les objectifs spécifiques sont de :

  • Étudier les indicateurs de performance, disponibles à l’automne 2021, concernant les dépistages effectués en 2020, soit lors de la 1re vague et le début de la 2e vague de la pandémie de la COVID‑19 au Québec :
  • le nombre de mammographies de dépistage effectuées dans le cadre du PQDCS,
  • le taux de participation au programme de dépistage,
  • le taux de couverture à la mammographie de dépistage,
  • les délais dans l’obtention d’un rendez-vous pour la mammographie de dépistage,
  • les caractéristiques des femmes dépistées, et
  • le taux de référence pour investigation.
  • Estimer le nombre de cancers du sein qui auraient normalement été détectés en 2020 s’il n’y avait pas eu de mesures de protection sanitaire en raison de la pandémie de la COVID-19, le nombre qui a été détecté en 2020 (avec la pandémie), ainsi que la différence entre ces 2 mesures.

Faits saillants

  • Le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) a été mis sur pause entre le 17 mars et le 16 mai 2020 en raison de la pandémie de la COVID-19.
  • En 2020, une diminution relative de 29 % a été observée dans le nombre de dépistages du PQDCS. Cette diminution atteint 40 % pour les mammographies initiales au sein du programme.
  • Les volumes de mammographies sont graduellement revenus à la normale après la pause pour se rapprocher des niveaux attendus à la fin de l’année 2020. Les niveaux atteints diffèrent selon la région.
  • Lors de la reprise des activités du PQDCS, une augmentation graduelle dans les délais médians de rendez-vous pour une mammographie de dépistage a été observée passant de 1,6 semaine au début juillet 2020 à 3,9 semaines en novembre 2020.
  • Les femmes ayant participé au PQDCS, durant l’année 2020, sont plus âgées et ont plus fréquemment une histoire familiale de cancer du sein comparativement aux participantes des années antérieures.
  • La pandémie pourrait avoir entraîné une diminution importante de cancers détectés dans le cadre du PQDCS en 2020.
Performance du Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS)  en 2020, première année de la pandémie de la COVID-19 - Partie 1

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-92546-0

Notice Santécom: