Enquête québécoise sur la vaccination contre la grippe saisonnière, le pneumocoque, le zona et sur les déterminants de la vaccination : 2020

La présente enquête est la dixième d’une série d’enquêtes populationnelles portant sur les couvertures vaccinales contre la grippe saisonnière et le pneumocoque au Québec (et le zona depuis 2014) ayant été réalisées depuis 2001. Les objectifs visés par cette enquête sont les suivants :

  1.  Estimer la couverture vaccinale contre la grippe saisonnière et ses déterminants à la suite de la dernière campagne de vaccination auprès des :
    1. Personnes âgées de 18 ans et plus;
    2. Personnes vivant avec une ou plusieurs maladies chroniques (PVMC) âgées de 18 ans et plus;
    3. Travailleurs de la santé âgés de 18 ans et plus.
  2. Estimer la couverture vaccinale à vie contre le pneumocoque et ses déterminants chez les personnes âgées de 65 ans et plus et les PVMC âgées de 18 ans et plus;
  3. Estimer la couverture vaccinale contre le zona et ses déterminants chez les personnes ciblées par le programme de vaccination.
  4. Décrire les connaissances, attitudes et comportements en lien avec la vaccination.

Méthode

Les données ont été collectées lors d’une enquête par questionnaire en ligne. Les participants ont été sélectionnés et rejoints à partir d’un panel Web. Pour les différents groupes à échantillonner, des quotas ont été fixés et l’échantillon a été stratifié en fonction des 16 régions de la province (à l’exception du Nunavik et des Terres-Cries-de-la-Baie-James) où la collecte s’est déroulée. La collecte des données a été réalisée entre le 20 mars et le 20 mai 2020. La durée moyenne pour répondre au questionnaire était de 12,8 minutes. Au total, 4 112 personnes ont été interrogées dans le cadre de l’enquête. Les données ont été pondérées, afin d’être représentatives de la population du Québec.

Principaux constats

Vaccination contre la grippe saisonnière, le pneumocoque et le zona

Au total, 43 % des personnes faisant partie des groupes ciblés par le Programme québécois de vaccination contre la grippe saisonnière ont reçu le vaccin pour la saison 2019-2020. La couverture vaccinale s’élevait à 49 % et à 68 % chez les personnes âgées de 65 à 74 ans et de 75 ans et plus, respectivement. Près de la moitié des PVMC âgées 18 à 74 ans (44 %) et un peu plus du tiers (37 %) des travailleurs de la santé âgés de 18 à 74 ans ont reçu le vaccin. Les principales raisons de non-vaccination chez les PVMC et les travailleurs de la santé âgés de 18 à 74 ans ainsi que chez les personnes âgées de 75 ans et plus étaient une faible perception de leur vulnérabilité à la grippe ou de la sévérité de la maladie, un manque d’intérêt ou de temps, le manque d’accessibilité ou le fait d’avoir manqué la campagne de vaccination. Pour tous les groupes, les principales raisons de vaccination étaient pour la protection personnelle contre la grippe et la responsabilité sociale (pour protéger les autres).

Pour la saison 2019-2020, ce sont 60 % des personnes âgées de 65 ans et plus qui ont mentionné avoir été vaccinées contre le pneumocoque, alors que 29 % des PVMC âgées de 18 ans et plus l’ont été. Les principales raisons de non-vaccination étaient le manque de temps, d’intérêt ou d’information, une faible perception de leur vulnérabilité à la maladie ou de la sévérité de l’infection.

Chez les personnes âgées de 50 ans et plus, 17 % ont reçu un vaccin contre le zona.

Connaissances, attitudes et comportements sur la vaccination en général

Dans l’ensemble, la grande majorité des personnes se disaient confiantes face à l’information qu’elles recevaient sur la vaccination et étaient à l’aise de poser des questions au médecin ou à l’infirmière.

De façon générale, les personnes interrogées avaient des attitudes favorables quant à la sécurité et l’utilité de la vaccination. Toutefois, près du quart étaient en accord avec le fait qu’une bonne hygiène de vie pouvait éliminer la nécessité de la vaccination et 17 % trouvaient que les enfants reçoivent trop de vaccins.

Recommandations et conclusions

Un des objectifs du Programme national de santé publique (PNSP) 2015-2025 était de vacciner contre l’influenza 80 % des PVMC âgées de 18 à 59 ans d’ici 2020. Les résultats de cette enquête nous indiquent que seulement 41 % des PVMC âgées entre 18 et 64 ans ont reçu le vaccin lors de la saison 2019-2020. Ainsi, les efforts de promotion de la vaccination doivent être poursuivis et accentués et les stratégies et moyens pour mieux rejoindre et vacciner cette population doivent être évalués.

De façon globale, on a observé une légère hausse dans les couvertures vaccinales contre la grippe chez les groupes ciblés pour la saison 2019-2020, comparativement à celles observées au cours de la saison 2017-2018. Comme observé lors des enquêtes précédentes, les recommandations de vaccination reçues par les travailleurs de la santé exercent une influence déterminante sur les couvertures vaccinales.

Enfin, les résultats obtenus indiquent aussi que la confiance des Québécois envers la vaccination demeure élevée. Toutefois, les réponses à certaines questions illustrent qu’une proportion non négligeable a certains doutes quant à l’utilité, l’efficacité et la sécurité des vaccins recommandés. Il importe donc de demeurer proactif, afin de maintenir la norme sociale provaccination.

Enquête québécoise sur la vaccination contre la grippe saisonnière, le pneumocoque, le zona et sur les déterminants de la vaccination : 2020

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-90995-8

Notice Santécom: