Les approches politiques de réduction des inégalités de santé

Ce document cherche à aider les acteurs de la santé publique à mieux distinguer les approches politiques visant à réduire les inégalités de santé les plus courantes. Il abordera les approches suivantes :

  • l’économie politique;
  • les politiques macrosociales;
  • l’intersectionnalité;
  • l’approche axée sur le parcours de vie;
  • l’approche axée sur les milieux;
  • les approches qui visent les conditions de vie;
  • les approches qui ciblent les communautés;
  • les approches qui ciblent les personnes.

Nous définissons les inégalités de santé1 comme des différences de santé injustes et systématiques au sein de groupes sociaux et entre ceux-ci, des différences auxquelles on doit s’attaquer par l’action. Elles découlent de circonstances sociales et politiques et sont donc potentiellement évitables. Pour lutter contre ces inégalités, les relations entre les déterminants de la santé et la santé des populations ont été mises en évidence afin d’orienter l’action politique. Celle-ci peut se manifester par des interventions sur plusieurs plans.

Dans ce document, nous avons entrepris de mettre en lumière les manières dont différentes approches politiques globales tentent de rendre compte et d’aplanir les inégalités de santé. Il est généralement bien établi au sein de la santé publique dans son ensemble (et en particulier auprès des personnes qui œuvrent dans les domaines des déterminants sociaux de la santé et des inégalités de santé) que l’intervention en faveur de la réduction des inégalités de santé est plus efficace lorsqu’elle vise les déterminants sociaux des inégalités de santé. Malgré cela, la plupart des efforts dans ce domaine se sont concentrés — et continuent de se concentrer — sur les déterminants en aval, et particulièrement sur les déterminants comportementaux individuels. Cette situation fait en sorte que même si de nombreux efforts ont été déployés depuis plus de vingt ans pour éliminer les inégalités de santé entre divers groupes sociaux, ces inégalités n’ont pas diminué de façon substantielle et, dans plusieurs cas, elles ont même plutôt augmenté (Scott-Samuel et Smith, 2015). En nous intéressant à la position des approches politiques dans le continuum des déterminants sociaux des inégalités de santé — déterminants sociaux de la santé, nous pouvons observer à quel moment elles sont susceptibles d’intervenir et quels peuvent être leurs effets. 


  1. Le gouvernement canadien définit ces inégalités comme « les différences de l’état de santé de divers groupes ou personnes de la société. Elles peuvent provenir de facteurs génétiques et biologiques, des choix effectués ou du hasard, mais ces inégalités sont souvent liées à un accès inégal aux principaux facteurs qui influent sur la santé comme le revenu, le niveau de scolarité, l’emploi et les soutiens sociaux » (Gouvernement du Canada, 2008, p. 5).
Les approches politiques de réduction des inégalités de santé

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-88232-9

Notice Santécom: